Moody's agence de notation

Plongez dans les méandres hilarants et quelque peu désespérés du budget français avec Madame-Raleuse.com ! Moody’s dévoile les dessous d’un numéro de jonglage financier digne des plus grands cirques. Accrochez-vous, ça va secouer !

Moody’s prédit l’avenir budgétaire français… avec ironie !

Ah, quelle surprise étonnante ! Moody’s, cette agence de notation qui semble avoir une boule de cristal branchée sur les cafés parisiens, nous informe avec une subtilité toute diplomatique que la France risque fort de rater son objectif de réduction du déficit. Comme si c’était pas déjà clair, n’est-ce pas ? C’est pas comme si la France était connue pour ses exploits budgétaires dignes d’un marathonien après un repas gargantuesque.

Ils sont tellement gentils chez Moody’s, à nous expliquer que nos petits calculs budgétaires sont aussi fiables que les prévisions météo en Bretagne. Et ces économies de 10 milliards d’euros en 2024 ? Ah, une goutte dans l’océan de nos dépenses ! Mais bon, on peut toujours rêver, paraît-il.

Et puis, bien sûr, la remarque sur Bruno Le Maire qui réaffirme sa “détermination totale” à repasser sous les 3% de déficit public en 2027. C’est tellement touchant, cette confiance en soi ! Comme si c’était aussi simple que de décider de ne plus manger de chocolat après Pâques.

La France et ses péripéties budgétaires : un spectacle sans fin !

Et pour couronner le tout, Moody’s nous fait un petit cours d’histoire en rappelant que réduire le déficit d’un point de pourcentage en un an, c’est aussi commun que de croiser un dragon dans le métro. Mais bon, qui a besoin de réalisme quand on peut avoir de l’optimisme en sachet ?

Ah, la France et ses péripéties budgétaires, c’est comme regarder une sitcom où les protagonistes essayent désespérément de jongler avec des factures impayées et des promesses électorales. On ne s’ennuie jamais ! Et dire que Moody’s s’attend à ce que le niveau de dette publique augmente “lentement” à partir de 2024. Lentement ? Comme une tortue dopée à l’expresso, sûrement.

Eh bien, accrochez-vous, mesdames et messieurs, car le spectacle budgétaire français ne fait que commencer ! On a hâte de voir quelle pirouette nos politiciens vont nous sortir de leur chapeau magique cette fois-ci. J’ai vraiment hâte de voir les performances d’Attal et de Bruno, jonglant avec habileté tel des funambules sur la scène politique !

Citation de Madame-Raleuse.com

Emmanuel Macron, le président qui prétend écrire l’avenir, mais dont la lettre fétiche ‘R’ révèle une obsession pour le passé.

Exprimez-vous !

Pensez-vous que l’utilisation intensive du préfixe “

(source : Moneyvox)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

One Comment

  1. En France il n’y a pas le pouvoir mais l’abus de pouvoir et donc la faiblesse des contre-pouvoirs citoyens.
    La France est le pays qui a proclamé les droits de l’Homme, mais pas celui qui les applique !
    On peut facilement éliminer ou d’identifier une vraie dictature, mais il est très difficile d’éliminer une fausse démocratie.= ” La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où grâce à la consommation et au divertissement les esclaves auraient l’amour de leur servitude.” Aldous Huxley (1864-1963), écrivain britannique, auteur du livre “Le Meilleur des Mondes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *