mur de berlin généré par craiyon


Dans ce contexte tendu en Europe et en France, alors que le projet de loi sur l’immigration est en discussion, eh bien, accrochez-vous, car on dirait que le spectacle de l’année vient de commencer, et il est intitulé “Le rideau de fer en Europe ” ! Entre les clôtures finlandaises, les barbelés polonais, et le mur de Melilla, on pourrait presque penser qu’on tourne un blockbuster dystopique. Madame-Raleuse.com vous entraîne dans cette aventure où l’absurdité et le sarcasme glacent le dos.

L’Europe se barricade

Imaginez un instant les autorités finlandaises, se disant : “Vous savez quoi ? Un mur, ça manque à notre frontière avec la Russie !” Peut-être ont-elles un faible pour le style architectural “Guerre froide chic”. La clôture à Imatra, datée du 26 octobre 2023, est probablement la dernière création avant-gardiste pour établir une frontière digne du XXIe siècle.

Avec la guerre en Ukraine la frontière entre la Finlande et la Russie est devenue hautement stratégique Ici la clôture montée par les autorités finlandaises à Imatra 26 octobre 2023 © KIMMO BRANDT KEYSTONE

Maintenant, allons faire un tour du côté de Bialowieza, entre la Pologne et la Biélorussie. Les autorités polonaises ont érigé une barrière, et ça sent tellement la créativité débordante ! On dirait presque qu’ils ont emprunté des idées aux génies du passé, avec une petite touche de “Pourquoi pas ?”.

Toujours à Bialowieza entre la Pologne et la Biélorussie le 28 mai 2023 Les migrants sont devenus une arme dont se sert notamment la Russie pour mettre lEurope sous pression © AGNIESZKA SADOWSKA AP
Un drame humain permanent pour les migrants utilisés par les gouvernements comme des outils de déstabilisation Ici à Bialowieza entre la Pologne et la Biélorussie 28 mai 2023 © AGNIESZKA SADOWSKA AP

Ah, j’allais presque oublier le mur de Kaliningrad ! Un autre chef-d’œuvre stratégique, car apparemment, les soldats polonais sont convaincus qu’ils doivent concurrencer les artistes de rue en installant des barbelés. On se demande si cela fait partie d’une performance artistique post-moderne.

Oblast de Kaliningrad un des autres points de contact entre la Russie et lEurope Des soldats polonais installent des barbelés près du village de Szyliny le 16 novembre 2022 après une décision du Ministère de la défense de freiner les probables flux à venir depuis que des vols ont lieu depuis lest de lAfrique jusquà Kaliningrad © ARTUR RESZKO KEYSTONE

Et bien sûr, le mur de Melilla, où les forces antiémeutes espagnoles jouent le rôle de gardiens de la comédie. Imaginez la scène : des migrants essayent de franchir la clôture, et là, le soldat espagnol se dit : “Ah non, c’est réservé aux oiseaux migrateurs !”. C’est à se tordre de rire !

Un soldat espagnol monte la garde entre deux clôtures le 15 octobre 2005 Dun côté lEspagne et son enclave Melilla De lautre le Maroc et sa province de Nador © ALBERTO ESTEVEZ KEYSTONE
Sur le mur de Mellila 22 octobre 2014 © FRANCISCO G GUERRERO EPA

Alors, mes amis, si vous avez besoin d’une bonne dose de rire mêlée de sarcasme, ne cherchez pas plus loin que “Les Murs de l’Europe”. Cette comédie, qui aurait pu être une parodie, est bien réelle, et elle nous rappelle que parfois, il vaut mieux rire que pleurer devant l’absurdité du monde qui nous entoure. Madame-Râleuse vous invite à applaudir (ou à pleurer) devant le spectacle des murs qui divisent et des barbelés qui nous rappellent que, décidément, l’histoire a un sens de l’humour bien particulier.

Citation de Madame-Raleuse.com

Quand l’Europe se pare de barbelés pour créer son propre musée du Rideau de Fer : le Mur de Berlin n’a qu’à bien se tenir !

Exprimez-vous !

Face à l’érection de murs et barrières en Europe, faut-il craindre une nouvelle division du continent ou sommes-nous simplement en train de renforcer nos frontières pour assurer notre sécurité ? Qu’en pensez-vous ? Partagez vos réflexions en commentaire !

(source : Le Temps)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *