OMS annonce négociations pour un nouveau traité international sur les pandémies : Une comédie mondiale en deux actes

PolitiqueSanté
Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus est le Directeur général de l'OMS

Madame-Raleuse.com se penche sur un sujet qui fait grincer des dents : les nouvelles négociations de l’OMS pour un traité international sur les pandémies. Attachez vos ceintures, car Madame Râleuse ne retient pas ses critiques, et elle a quelques mots à dire sur cette annonce !

L’OMS et son nouveau super-traité

Ah, bien sûr, l’OMS, cette agence de comédie mondiale, nous gratifie d’une nouvelle pépite. Tedros Ghebreyesus, le maître des punchlines, nous annonce fièrement que les États membres discutent d’un tout nouveau “super-méga-super-méga renforcement juridique” pour lutter contre les pandémies. Parce que, vous savez, la dernière fois, c’était vraiment une partie de plaisir.

Il semble que Tedros soit convaincu que les pandémies sont inévitables, comme les factures après les fêtes de fin d’année. Alors, au lieu de résoudre les problèmes actuels, pourquoi ne pas créer un nouvel accord ? Et bien sûr, ils vont “modifier” le règlement sanitaire international, car on ne peut pas simplement suivre les règles existantes, n’est-ce pas ?

La course Vers l’Assemblée Mondiale de la santé en 2024

Et la cerise sur le gâteau, Tedros supplie l’Union interparlementaire de soutenir ces négociations pour qu’on puisse enfin avoir ce merveilleux traité sur les pandémies prêt à être dévoilé lors de l’Assemblée mondiale de la santé en 2024. Ah, l’anticipation est à son comble. Espérons que ce traité sera aussi efficace que les résolutions précédentes de l’OMS, n’est-ce pas ?

Citation de Madame-Raleuse.com

L’OMS : où la création de nouveaux traités pour les pandémies est aussi prévisible que la météo ensoleillée dans le Sahara. Parce qu’apparemment, plus on rédige de traités, moins les pandémies s’arrêtent. Magie !

Exprimez-vous !

Pensez-vous que les nouveaux traités sur les pandémies risquent de restreindre davantage nos libertés individuelles ? Partagez vos préoccupations ou perspectives à ce sujet.

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *