Agrobusiness vs. terroir français : L’accord Mercosur, une bombe à retardement pour nos agriculteurs !

ÉcomomiePolitique
mercosur

Plongez dans le débat brûlant de l’accord Mercosur avec Madame-Raleuse.com ! Entre compromis sur nos normes et défense de nos agriculteurs, découvrez les enjeux cruciaux qui secouent notre terroir français. Accrochez-vous, ça va secouer !

Les joies de l’Accord Mercosur

Ah, l’accord Mercosur, cette pépite de l’union européenne qui nous promet des jours de gloire et de prospérité agricole ! Apparemment, nos fermiers ne devraient pas se sentir menacés, mais juste légèrement chatouillés par cette perspective.

Bien sûr, pourquoi s’inquiéter de l’importation massive de produits agricoles étrangers qui pourraient concurrencer nos précieux fromages et nos divins vins ? Après tout, qui ne rêve pas de remplir son caddie de produits étrangers bon marché plutôt que de vider son compte en banque pour acheter du Made in France ?

Et puis, parlons de ces normes, ces merveilleuses normes françaises qui rendent nos produits si uniques et si chers ! Oui, nos agriculteurs ont la chance inouïe de jongler avec une myriade de règles sanitaires, environnementales et autres, un vrai jeu de piste dont le seul gagnant est le consommateur qui finit par se demander pourquoi diable il paye si cher son kilo de tomates.

Et puis, pourquoi s’embêter à comparer nos normes avec celles des autres ? Bien sûr que nos amis les Allemands ont des normes moins “ubuesques”, mais après tout, qui veut ressembler à ces voisins teutons, toujours si pragmatiques et si rigoureux ?

La résistance française

Mais bon, rassurons-nous, la France ne se laissera pas faire ! Non, elle gèle immédiatement tout accord dès qu’elle sent poindre le populisme ou l’abaissement des normes chez nos amis sud-américains. Et puis, elle exige des clauses ambitieuses pour protéger le climat et la santé des Français, comme si nos dirigeants n’avaient que ça à faire.

En fin de compte, pourquoi ne pas imposer à nos partenaires sud-américains les mêmes normes strictes que nous nous imposons à nous-mêmes ? Comme ça, tout le monde pourra continuer à manger français sans se ruiner, et nos agriculteurs pourront continuer à vivre dans le bonheur et la prospérité éternels. Ah, le doux parfum du protectionnisme…

Citation de Madame-Raleuse.com

Les normes françaises : un jeu de piste coûteux pour nos agriculteurs face à l’assaut de l’accord Mercosur.

Exprimez-vous !

Préférez-vous sacrifier les normes françaises au nom du libre-échange, ou défendre nos agriculteurs contre l’assaut de l’accord Mercosur ? Partagez votre opinion ci-dessous !

(source : Les Echos)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *