Enseignants français réclament une augmentation salariale : Le clash avec Macron

ÉcomomiePolitique
Discours de Macron

Découvrez sur Madame-Raleuse.com le récent affrontement entre les enseignants français et le président Macron sur la question de la revalorisation salariale, les salles de classe se sont transformées en arène politique. (source : Rfi)

L’audace des enseignants

Oh, quelle surprise ! Les enseignants français ont enfin eu l’audace de faire entendre leurs petites voix sur la “revalorisation insuffisante” de leurs salaires. Comme si nos chers professeurs étaient réduits à mendier pour quelques miettes de plus.

Alors que le président Macron avait prévu une rentrée scolaire en grande pompe à Orange (parce que c’est là que se jouent les enjeux majeurs de l’éducation, évidemment), il a dû faire face à ces enseignants qui osent se plaindre de leurs “infimes” salaires. Comment osent-ils ?!

Emmanuel Macron, accompagné de son fidèle acolyte, le ministre de l’Éducation Gabriel Attal, a tenté de justifier ses mesures devant ces professeurs impertinents. Il voulait parler formation et insertion professionnelle, mais ces enseignants ont la manie de tout ramener à leurs misérables salaires.

Un enseignant a même eu le culot de dire : “C’est dur de fonder une famille, même s’il y a une valorisation, ce n’est vraiment pas suffisant : avec les frais professionnels, je n’arrive même pas au Smic à la fin de l’année.” Oh, pauvre chou ! Les frais professionnels, les factures, tout ça, ça ne concerne que les gens normaux, pas les professeurs, bien sûr.

Macron, dans toute sa magnanimité, a rappelé que “Rien d’équivalent n’avait été fait sur la revalorisation depuis 30 ans.” Ah, quel visionnaire ! Et il nous apprend qu’aucun enseignant ne gagne moins de 2 000 euros maintenant. Bravo, monsieur le Président, vous devriez recevoir un prix Nobel de l’économie pour cette déclaration.

L’offre généreuse du gouvernement

Le ministre Attal, toujours prompt à sortir la calculette, a ajouté que les enseignants allaient toucher 125 euros nets de plus par mois, sans même avoir à faire des missions supplémentaires. Quelle chance inouïe ! Les enseignants devraient se prosterner devant leur grandeur et leur générosité.

Enfin, Macron conclut avec un sourire narquois : “Oui, c’est important, ce n’est pas conditionné à quelques missions supplémentaires.” Eh bien, chers enseignants, que demandez-vous de plus ? Vous devriez être reconnaissants pour ces miettes que l’on vous jette. Après tout, qui a besoin d’argent pour vivre décemment de nos jours ? Pas les professeurs, apparemment.

Exprimez-vous !

Quelle est votre opinion sur la réaction des enseignants français à la proposition de revalorisation salariale du gouvernement ? N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager vos réflexions et réactions à ce sujet !

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *