France Travail: 61% d’offres d’emploi illégales exposées – Le mensonge dévoilé !

Écomomie
on recrute généré par craiyon

Plongez dans l’univers impitoyable des offres d’emploi avec Madame-Raleuse.com. Découvrez comment France Travail, anciennement Pôle emploi, orchestre une symphonie d’annonces illégales à hauteur de 61%. Mensonges, créativité débridée et précarisation du travail : bienvenue dans le monde absurde du marché de l’emploi français. Accrochez-vous, car la réalité dépasse souvent la fiction.

La créativité inépuisable des offres d’emploi

Ah, le monde merveilleux des offres d’emploi, où la créativité et l’imagination atteignent des sommets inégalés ! Selon une enquête méticuleuse menée par la CGT chômeurs, il semblerait que Pôle emploi, désormais rebaptisé France Travail (parce que ça change tout, évidemment), se soit spécialisé dans la conception d’annonces illégales. Rien que 61,1 %, vous savez, histoire de pimenter un peu la recherche d’emploi.

Le secrétaire général de la CGT, Pierre Garnodier, nous éclaire sur ce problème politique qui consiste à noyer les chômeurs sous une avalanche d’offres fictives. Bravo au gouvernement pour son ingéniosité ! Qui aurait pensé que la qualité prime sur la quantité ? Certainement pas la CGT, qui réclame un contrôle sérieux des annonces. Mais soyons honnêtes, qui a besoin d’offres légales ? Mais bien sûr le gouvernement qui veut faire croire qu’il suffit de traverser la rue pour trouver un travail !

L’enquête, réalisée par une équipe de détectives de l’emploi armés d’une grille d’analyse digne d’un manuel d’espionnage, révèle que la plupart des agences d’intérim sont des virtuoses du mensonge. Elles jonglent avec les durées de travail comme des maîtres de cirque, tout ça pour constituer un vivier de candidats. Leur objectif ultime ? Vous attirer avec des horaires alléchants pour mieux vous piéger dans un contrat d’une semaine.

Vladimir Bizet-Guilleron, expert en offres bidon et membre de la CGT depuis l’âge de pierre, démasque les supercheries d’un simple coup d’œil. Et les annonces fleurissent, telles des pépites dans le monde de l’emploi. Des contrats à durée indéterminée déterminée à la tête du candidat, des entreprises qui préfèrent les handicapés (pour les aides, bien sûr), et même une offre pour acheter une serrurerie à 229 000 euros. Parce que qui n’a pas rêvé de devenir serrurier du jour au lendemain?

Quand la précarisation du travail prend des airs de légèreté

Et ne parlons pas des offres légales qui dévoilent la face cachée de la précarisation du travail. Un surveillant en CDI à huit heures par semaine pour la modique somme de 404 euros brut par mois, ou une garde d’enfant à domicile d’une journée, parce que le concept de stabilité professionnelle est tellement surfait.

Mais pas de panique, France Travail assure que tout est sous contrôle ! Les offres passent par un contrôle automatisé, rien que ça. On utilise même de l’intelligence artificielle pour éliminer les mentions discriminantes. Et chaque année, une étude (qu’on attend toujours de recevoir, d’ailleurs) nous rassure en affirmant que 92,9 % des offres sont conformes au cadre légal. Après tout, qui peut douter de l’intégrité d’une plateforme qui propose d’acheter une serrurerie en guise d’offre d’emploi ? Ah, la magie du marché du travail français !

Alors que Macron semble avoir décidé de faire des chômeurs la bête à abattre, cette plongée dans les coulisses tumultueuses de France Travail révèle un tableau alarmant. Entre mensonges, offres ubuesques, et précarisation sournoise, il est temps de se demander si la route vers l’emploi ne ressemble pas de plus en plus à un labyrinthe sans issue. Le marché du travail français a-t-il vraiment besoin de ces artifices ou d’une réelle réforme en profondeur ? À vous de juger.

Citation de Madame-Raleuse.com

En France Travail, l’emploi c’est comme une loterie : 61,1% de mensonges et d’illégalités, mais qui a dit que la vérité était une exigence ?

Exprimez-vous !

Et vous, combien de mensonges avez-vous repéré dans les offres d’emploi ? Partagez vos expériences et éclairez-nous sur les pratiques douteuses du marché du travail français ! 🕵️‍♂️💬

(source : L’Humanité)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *