monarque

Plongez dans l’univers politique tumultueux avec Madame-Raleuse.com ! Découvrez comment Gabriel Attal bouscule les conventions et monopolise la scène politique dans une quête de pouvoir sans précédent. Accrochez-vous, ça va secouer !

Gabriel Attal: Le nouveau maître du jeu politique

Ah, quelle révélation ! Gabriel Attal, notre Premier ministre aux allures de superhéros de la transparence, se lance dans une grande aventure : un nouveau format pour les questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Mais bien sûr, pourquoi laisser ses pauvres ministres s’embourber dans les tracas des députés alors que lui-même peut briller seul sous les projecteurs ?

C’est un peu comme si le cirque décidait d’avoir un seul clown sur scène pour distraire la foule, pendant que les autres jongleurs et acrobates restent en coulisses à tricoter des chaussettes. Traditionnellement, nos parlementaires jouent à un jeu de ping-pong verbal avec tous les ministres, mais apparemment, Attal veut monopoliser la table maintenant.

“Je ne suis pas du genre à me planquer”, déclare-t-il, comme s’il venait de défier un lion enragé à mains nues. Oui, bien sûr, c’est tellement héroïque de prendre toutes les critiques sur soi-même plutôt que de les partager équitablement avec son équipe.

Et bien sûr, si notre courageux Premier ministre est prêt à cette réforme, il suffira d’un claquement de doigts pour que tout le monde se mette à danser sur sa nouvelle mélodie. Mais attendez, il faut quand même que la Conférence des présidents de l’Assemblée nationale donne son aval. Eh oui, même pour changer la couleur des rideaux, il faut remplir des formulaires.

L’Assemblée Nationale : Laboratoire de l’innovation politique

Pendant ce temps, notre présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, semble déjà planifier une série de séances où Gabriel Attal sera la star incontestée. On dirait une version politique de “Gabriel Attal et ses joyeux ministres”, un spectacle à ne pas manquer !

Oh, mais ce n’est pas tout ! Ils ont même essayé une nouvelle formule cet hiver, comme si l’Assemblée nationale était un laboratoire où ils concoctent des potions magiques pour réanimer des débats politiques moribonds. Deux séances par semaine au lieu d’une, quelle innovation ! On va finir par confondre l’Assemblée nationale avec une émission de télé-réalité.

Mais ne vous inquiétez pas, chers citoyens, nos vaillants députés sont là pour sauver la journée. Ils jugent “essentielle” la présence du Premier ministre et de tous ses ministres. Comme si sans eux, l’Assemblée nationale se transformerait en désert politique, où seuls les chameaux errants de la bureaucratie gouverneraient.

Alors que la saga des questions au gouvernement continue, nous attendons avec impatience la prochaine saison pleine de rebondissements et de trahisons politiques. Qui sait, peut-être qu’un jour, nous verrons même le Premier ministre jongler avec des questions plutôt que des promesses vides.

Citation de Madame-Raleuse.com

Gabriel Attal : Redéfinir le jeu politique, un clown seul sous les projecteurs, mais où sont passés les acrobates ?

Exprimez-vous !

Et vous, pensez-vous que Gabriel Attal soit un visionnaire courageux ou un stratège politique opportuniste ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous !

(source : Huffpost)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

3 Comments

  1. En France il n’y a pas le pouvoir mais l’abus de pouvoir et donc la faiblesse des contre-pouvoirs citoyens.
    La France est le pays qui a proclamé les droits de l’Homme, mais pas celui qui les applique !
    On peut facilement éliminer ou d’identifier une vraie dictature, mais il est très difficile d’éliminer une fausse démocratie.= ” La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où grâce à la consommation et au divertissement les esclaves auraient l’amour de leur servitude.” Aldous Huxley (1864-1963), écrivain britannique, auteur du livre “Le Meilleur des Mondes”

    1. Il faut lire “retour au Meilleur des mondes ! ”
      Résumé de la fnac:
      En 1946, dans sa préface à la réédition du Meilleur des mondes, Huxley écartait l’idée de retoucher, de corriger, d’actualiser ce chef-d’œuvre déjà vieux de quinze ans. En 1958 – date de ce Retour – ce sera chose faite. Il ne s’agit plus de fiction : ce monde, le monde, n’est plus un roman. La bombe H, deux dictatures sans précédent, l’explosion démographique sont passées par là…
      Avec une acuité redoublée et un impitoyable sens de l’humour, Huxley le critique relit Huxley le prophète et le confirme : vous croyiez rêver, vous le viviez. Le meilleur des mondes, c’est le nôtre !

      Fouillez la biographie d’Huxley et vous comprendrez ses influences! Ses frères notamment, c’est très intéressant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *