guerre ukraine

Plongez dans les arcanes de la géopolitique avec Madame-Raleuse.com, où les discours ambigus des dirigeants se mêlent aux jeux de pouvoir mondiaux. Dans cette exploration sans filtre de la diplomatie moderne, découvrez comment la guerre en Ukraine devient le décor d’un ballet politique aussi trouble que captivant, où les troupes sont des pions sur l’échiquier.

La géopolitique en folie : Troupes en Ukraine ?

Ah, la géopolitique, ce jeu de chaises musicales version internationale où l’envoi de troupes européennes en Ukraine serait “un tabou brisé”. Comme si les leaders européens jouaient à cache-cache avec leurs engagements tout en sirotant leur café dans de confortables salons de conférence.

Emmanuel Macron, notre maître des déclarations ambigües, a fait un numéro sensationnel à la conférence de Paris. “Envoyer des troupes ? Peut-être, peut-être pas. Mais bon, restons dynamiques, les gars !”, semble-t-il avoir glissé entre deux gorgées de thé. C’est comme regarder une pièce de théâtre où les acteurs improvisent sans avoir lu le script.

Pendant ce temps, les pays européens jonglent avec l’idée d’envoyer des soldats en Ukraine. Mais chut ! Ne le dites pas trop fort, ça risquerait de froisser les sensibilités russes et de perturber les soirées cocktails diplomatiques.

Ah, l’Occident, ce champion de la diplomatie en mode “Je te tiens, tu me tiens par la barbichette”. On refuse catégoriquement d’envoyer des troupes pour ne pas vexer Poutine, mais on envisage déjà où les installer une fois que la poussière de la guerre sera retombée. Priorités, mes amis, priorités.

Et pendant que Macron joue au dramaturge et que les autres leaders européens jonglent avec les promesses non tenues, l’Ukraine, elle, attend désespérément ses munitions. Moins de discours, plus de balles, comme le dit si bien Politico. Mais apparemment, l’UE a du mal à tenir ses engagements, à moins que ce soit une question de préférence pour la production d’armes made in Europe plutôt que made in USA. On aime nos armes comme on aime notre fromage, quoi.

Tensions et hésitations : L’énigme ukrainienne

Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, Biden et sa bande peinent à se mettre d’accord sur le plan d’aide. Tandis que les Européens se lancent des regards volontaires, on se demande si on peut vraiment compter sur eux pour remplacer l’oncle Sam en cas de coup dur.

Et comme cerise sur le gâteau, Gabriel Attal nous répète en boucle que dans une guerre “au cœur de l’Europe”, tout est possible. Ah, quelle époque palpitante pour être un amateur de politique internationale ! Suivez le direct, mais ne retenez pas votre souffle pour des décisions concrètes.

Quand la Russie donne des leçons de diplomatie : Macron et l’envoi de troupes en Ukraine

Ah, la diplomatie en pleine action ! La Russie, dans toute sa magnanimité, nous rappelle avec subtilité que l’idée d’envoyer des troupes en Ukraine n’est pas juste mauvaise pour eux, mais carrément contre l’intérêt des Occidentaux. Ah, ces Russes, toujours soucieux de notre bien-être ! Mais Macron, notre héros de la déclaration stratégique, est là pour défier les lois de la logique géopolitique.

Le porte-parole du Kremlin a déclaré «Nous sommes tout à fait au courant de la position de Macron qui cherche à infliger une défaite stratégique à la Russie», affirmant qu’il s’agit là d’une “déclaration très importante du président français” . Et a averti : «Si tel était le cas, la discussion devrait inévitablement évoluer vers un l’inévitabilité d’un conflit avec l’Otan.»

Enfin, si l’envoi de troupes est sur la table, alors préparez-vous à une comédie de conflits où l’OTAN risque de devenir la star invitée. Qui aurait cru que la politique internationale pouvait rivaliser avec les meilleures séries télévisées pour son lot de rebondissements absurdes ?

Citation de Madame-Raleuse.com

La géopolitique : un jeu d’ombres où les leaders jonglent entre déclarations floues et priorités incertaines, pendant que le monde retient son souffle sans espoir de décisions concrètes.

Exprimez-vous !

Est-ce que les tours de passe-passe politiques devraient venir avec un manuel d’instructions, ou bien croyez-vous que l’ambiguïté est juste une façon élégante de dire “on verra bien” ? Dites-nous ce que vous en pensez – vos suppositions valent peut-être autant que les leurs !

(source : Courrier International)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

2 Comments

  1. LES 12 BASES SECRÈTES DE LA CIA EN UKRAINE pour nuire à la Russie cliquez pour écouter= https://odysee.com/@afriquemedia:f/les-bases-secre%CC%80tes-de-la-cia-en:7
    – et https://odysee.com/@YanKalash:c/Video-by-RT-en-fran%C3%A7ais-(3):d
    – ET https://odysee.com/@babcala:4/VID_20240227_072326_348:4
    Bases de l’OTAN dans le monde contre la Russie et la Chine. Disons-le avec humour = On se demande vraiment pourquoi les Russes se sentent menacés par l’OTAN. De même pour la Chine. C’est inexplicable pour la Russie et la Chine, non sans humours…Cliquez= http://injustice.blog.free.fr/public/Bases_de_l_OTAN_contre_la_Russie_et_la_Chinne_plus_de_250_bases.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *