Iris : La cryptomonnaie au prix de la vie privée – comment les adolescents deviennent des pions dans la course à la surveillance technologique

ÉcomomieSociété
scanner iris adolescent

Plongez dans les méandres obscurs de la surveillance technologique, où les adolescents deviennent des pions dans la quête effrénée de richesse, tout au nom de la cryptomonnaie. Dans cet article saisissant, Madame-Raleuse.com dévoile les risques cachés derrière l’échange de données biométriques, spécifiquement l’iris, pour quelques euros. Tenez-vous prêts, cette lecture pourrait révéler une réalité bien plus sombre que vous ne l’imaginiez.”

L’attrait de la cryptomonnaie

Ah, quelle merveilleuse époque où les centres commerciaux se transforment en arènes pour la quête de la cryptomonnaie, où les adolescents se pressent pour offrir leur iris en sacrifice sur l’autel de la surveillance technologique ! Oui, vous avez bien entendu, mesdames et messieurs, des queues interminables se forment, remplies d’adolescents avides de quelques pièces virtuelles en échange d’un coup d’œil dans l’Orb de la Big Brother Corporation.

Peinturez le tableau : des ados aux prises avec des crises d’angoisse à l’idée de leur futur financier, prêts à vendre leur âme (et leurs données biométriques) pour quelques maigres euros de cryptomonnaie, espérant amasser suffisamment pour réaliser le mirage d’une vie meilleure. Ah, l’ironie de la jeunesse moderne, prête à sacrifier sa vie privée pour un petit gain virtuel !

Les risques de la surveillance technologique

Et bien sûr, qui se cache derrière ce stratagème brillant ? Rien de moins que l’entreprise “Tools for Humanity”, parce que rien ne dit “humanité” comme forcer des enfants à devenir des entrées dans une base de données mondiale, n’est-ce pas ? Cofondée par le PDG de OpenAI, Sam Altman, qui, apparemment, doit penser que le meilleur moyen de servir l’humanité est de la transformer en une armée d’iris numérisés.

Et que dire de ces déclarations rassurantes selon lesquelles les images des iris sont immédiatement supprimées après l’inscription ? Ah, bien sûr, comme si nous allions croire que dans ce monde numérique, quelque chose disparaît réellement pour toujours. Mais ne vous inquiétez pas, ils respectent les lois sur la protection des données ! Ils ont même un petit paragraphe vague sur le RGPD pour donner l’impression qu’ils se soucient vraiment de votre vie privée tout en construisant leur base de données géante.

Mais heureusement, nous avons pour l’instant, des régulateurs soucieux de leur bien-être, qui décident de bloquer cette joyeuse farce dans des endroits comme la France, le Kenya, le Brésil et l’Inde. Merci à eux d’essayer de sauver nos futurs millionnaires en herbe de leurs propres impulsions. Cependant, combien de temps cela durera-t-il avant que le désir de contrôle ne l’emporte à nouveau ?

Alors, jeunes adolescents, ouvrez grand vos yeux ! Ou plutôt, laissez-les être scannés, stockés et potentiellement exploités pour le profit futur de quelques-uns. Après tout, qui a besoin de vie privée quand on peut avoir de la cryptomonnaie ?

Citation de Madame-Raleuse.com

Les adolescents, nouveaux pions dans le jeu de la surveillance technologique : la cryptomonnaie achetée au prix de leur vie privée.

Exprimez-vous !

Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour quelques euros de cryptomonnaie ? Qu’en pensez-vous ? Laissez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : JVTech)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *