agriculteurs

Ah, enfin une nouvelle qui réchauffe le cœur des agriculteurs, des travailleurs du bâtiment et de Madame-Raleuse.com ! Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, nous a fait part d’une annonce sensationnelle, hé oui encore lui ! Il annonce la fin de cette incroyable niche fiscale qu’est le gazole non routier (GNR) pour ces pauvres secteurs de l’agriculture et des travaux publics. (source : Libération)

Parce que franchement, qui a vraiment besoin de ces énergies fossiles bon marché pour faire fonctionner leurs machines agricoles ou leurs bulldozers sur les chantiers ? Certainement pas les agriculteurs ou les ouvriers du BTP, n’est-ce pas ? Non, eux, ils doivent se réjouir de voir leur fiscalité “brune” disparaître pour laisser place à une fiscalité “verte” qui récompense les investissements écologiques.

Et pour ceux qui s’inquiètent de cette soudaine décision gouvernementale, rassurez-vous, la suppression de cette niche fiscale se fera progressivement d’ici 2030 pour le BTP, et peut-être un peu plus tard pour les agriculteurs. On ne veut pas les brusquer, bien sûr. Des discussions sont en cours pour trouver un accord, et il y aura même une “compensation” pour les accompagner dans leur transformation. Après tout, pourquoi se presser pour sauver la planète ?

Mais ne vous inquiétez pas, la FNSEA, le syndicat agricole le plus puissant, est prêt à faire des concessions, du moment qu’on leur propose des alternatives comme des tracteurs roulant avec autre chose que du GNR ou des aides pour la transition. Rien de plus simple, n’est-ce pas ? Et bien sûr, ils ne veulent pas que cette niche fiscale soit supprimée “manière abrupte”. Après tout, qui aime les changements brusques ?

Les Transporteurs Routiers Épargnés

Quant aux transporteurs routiers, pas d’inquiétude, cette mesure ne les concerne pas du tout. On ne veut surtout pas perturber leur course effrénée. Leur taxation du gazole est déjà supérieure à celle des autres pays européens, alors pourquoi les embêter avec cette histoire de protection de l’environnement ? Après tout, quelques centimes de plus à la pompe pour sauver la planète, c’est peanuts, non ? Ils pourraient toujours passer au vert, mais qui a le temps quand on a des livraisons à faire à toute vitesse ?

En conclusion

L’écologie a un prix, et nos décideurs politiques semblent avoir trouvé une nouvelle façon de nous le rappeler.

La citation de Madame-Raleuse.com

Transformer une niche fiscale en une niche à légumes bio, voilà une idée brillante pour sauver la planète !

Exprimez-vous !

Quelle est votre réaction à la lettre d’Emmanuel Macron aux chefs de partis, telle que décrite dans le texte ? Pensez-vous que ces rencontres et propositions politiques sont efficaces ou simplement un exercice de comédie politique ? N’hésitez pas à partager votre point de vue sur les sujets abordés et sur la manière dont la politique est menée dans ce contexte.

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *