Le cirque des promesses de Macron au Salon de l’Agriculture : Illusions et divertissements politiques

Politique
agriculture

Accrochez-vous bien à vos sièges, car Madame-Raleuse.com vous emmène dans les coulisses du cirque politique au Salon de l’Agriculture, où Macron jongle avec les promesses et les illusions. Préparez-vous à découvrir la vérité derrière le rideau de fumée dans cet exposé incisif et sans filtre.

Macron au Salon de l’Agriculture : Promesses et illusions

Ah, le salon de l’agriculture, ce moment où Macron se transforme en illusionniste politique, jonglant avec des promesses plus éphémères que la fraîcheur d’une tomate hors saison. Avec un air sérieux, il commence son numéro habituel de “promesses pour calmer les agriculteurs”, comme s’il distribuait des friandises à des enfants capricieux.

« Ah, mes chers agriculteurs, vous traversez une crise de revenus, une crise de confiance, une crise de reconnaissance », déclare-t-il d’un ton grave, comme s’il venait de découvrir l’eau chaude. Comme si les agriculteurs, eux, avaient besoin de sa reconnaissance pour se sentir mieux dans leurs bottes pleines de boue.

Pendant ce temps, il fait semblant de se rappeler de ses “actions en faveur de l’agriculture depuis le début de la guerre en Ukraine”. Ah oui, les agriculteurs doivent se sentir tellement mieux sachant que Macron a pensé à eux entre deux crises géopolitiques.

Et puis, bien sûr, il nous sort son plan pour sauver la ferme France, comme s’il était le héros d’un vieux western. “Nourrir le pays, protéger les agriculteurs, renouveler la main d’oeuvre” – ça sonne tellement beau, comme une chanson de variété des années 80.

Les tours de passe-passe de Macron : Un cirque politique au Salon de l’Agriculture

Mais le clou du spectacle, c’est quand il annonce son “plan de trésorerie d’urgence”, comme s’il sortait un lapin de son chapeau. Recenser les agriculteurs dans le besoin pour obtenir des facilités auprès des banques ? Mais bien sûr, parce que les banques, elles sont tellement connues pour leur compassion envers les petits exploitants agricoles.

Et que dire de son “Egalim européen” ? Fixer des prix plancher pour les produits agricoles ? Ah, la bonne blague ! Comme si l’Europe allait se mettre soudainement à distribuer des bonbons aux agriculteurs sans arrière-pensée.

Enfin, cerise sur le gâteau, il veut inscrire dans la loi que l’agriculture et l’alimentation sont “un intérêt général majeur”. Comme si une simple ligne dans un texte allait changer la donne pour ceux qui passent leurs journées à labourer la terre.

Et bien sûr, comme tout bon spectacle, ça se termine en apothéose à 9h30, avec Macron qui monte sur ses grands chevaux, haussant la voix comme un père en colère devant ses enfants désobéissants. “Rien ne justifie la colère !” Ah, la joie d’avoir un président qui gère les crises comme un chef de famille en pleine crise de nerfs. Quel divertissement ! “Cette histoire me met en colère !”, s’exclame Macron, affirmant n’avoir «jamais envisagé» d’inviter les Soulèvements de la Terre à un débat.

Mais entre-temps voici de nouvelle images, on attend la suite !

Citation de Madame-Raleuse.com

Macron, le grand magicien politique, jongle avec les promesses au Salon de l’Agriculture, mais derrière le rideau, le spectacle est fait de fumée et de miroirs.

Exprimez-vous !

Et vous, pensez-vous que les promesses de Macron au Salon de l’Agriculture sont un vrai soutien aux agriculteurs ou simplement du théâtre politique ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : Figaro)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *