La loi Macron sur la fin de vie : Une réponse satirique à la crise sanitaire française

PolitiqueSanté
santé macron fin de vie

Accrochez-vous, car Madame-Raleuse.com vous dévoile l’annonce sensationnelle qui va secouer le système de santé français ! Alors que la crise sanitaire fait rage, une nouvelle proposition de loi sur la fin de vie émerge, portée par l’audace et l’ironie. Préparez-vous à être surpris et réfléchissez avec nous à cette dernière trouvaille du gouvernement. La suite promet d’être aussi percutante que déroutante !

La proposition de Macron : Une touche de mort dans un monde qui se soigne plus

Alors que le système de santé fait le grand plongeon et que les consultations médicales deviennent aussi rares qu’un panda dans un désert, voici venir la dernière trouvaille du gouvernement : une loi sur la fin de vie ! Parce que bon, si on ne peut plus vous soigner, autant vous filer un coup de main pour traverser de l’autre côté, n’est-ce pas ? Présenté avec toute la légèreté d’un numéro de claquettes dans un cimetière, voici l’annonce sensationnelle qui vient rejoindre le panthéon des initiatives nationales.

Economie, Culture, Style, Services, Événements, et maintenant… la mort ! Par Emmanuel Macron lui-même, qui semble avoir trouvé son nouveau créneau entre deux selfies avec des agriculteurs. Préparez-vous à l’émotion aussi forte que celle d’une porte de prison rouillée qui s’ouvre pour accueillir le dernier venu : une loi sur la fin de vie en France, présentée avec tout le charme d’une soirée chez le notaire.

Des conditions strictes et un nouveau terme : “Aide à mourir”

Le 10 mars, dans un élan d’altruisme digne d’un selfie au sommet de l’Everest, Macron a glissé entre deux gorgées de café que ce projet de loi verrait le jour en avril. Tenez-vous bien, car cette perle législative s’annonce plus excitante qu’un match de curling en plein été.

Avec des “conditions strictes” bien sûr, parce qu’on ne va pas non plus laisser n’importe qui décider de sa propre mort, ce serait le chaos. Macron nous explique que la loi actuelle, la fameuse Claeys-Leonetti, c’est un peu comme un vieil abonnement à Canal+ : ça marche encore mais c’est un peu dépassé. Alors on passe au streaming, ou plutôt à l'”aide à mourir” – un terme choisi avec autant de délicatesse qu’une blague sur les enterrements, parce que, dans ces moments-là, il faut garder le sens de l’humour.

En résumé, voilà une avancée législative d’une finesse telle qu’elle ferait pâlir de jalousie un jeu de Mikado. Vive la France, et que le grand saut vers l’inconnu commence !

Citation de Madame-Raleuse.com

Quand les soins manquent, Macron passe à l’aide à mourir. La France, terre de paradoxes.

Exprimez-vous !

Et si la fin de vie devenait la nouvelle tendance du système de santé français ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : Le Point)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *