Réseautage à Davos : Les secrets des Élites mondiales pour briller et s’incruster !

ÉcomomieSociété
réseau généré par craiyon

Entrez dans les coulisses de l’absurdité du réseautage à Davos avec Madame-Raleuse.com ! Découvrez les astuces étonnantes des élites mondiales pour briller dans ce cirque d’Alpes suisses et de fondue. Préparez-vous à rire, à vous incruster virtuellement et à peut-être même dénicher votre propre stratégie VIP. L’autrice vous dévoile les secrets inédits de Davos que personne n’oserait partager. La suite promet d’être aussi folle que le Forum économique mondial lui-même ! 🔥💼 #DavosSecrets #MadameRaleuse

Le Saint Graal du réseautage à Davos

Ah, Davos, le Disneyland des élites où les puissants du monde se réunissent pour discuter de leurs problèmes mondiaux autour d’un café, d’un cocktail ou d’une fondue. Parce que rien ne résout les crises mondiales comme une petite trempette de fromage, n’est-ce pas ?

Les conseils éclairés des maîtres du networking à Davos sont tout simplement inestimables. Marc Benioff, le génie du lieu, nous révèle que l’emplacement stratégique au sommet des escaliers du Centre des congrès de Davos est la clé du succès, pour rencontrer 100 personnes. Qui aurait pensé que le Saint Graal du réseautage se trouvait dans un coin perdu des Alpes suisses ?

Et que dire de la technique révolutionnaire de Benioff pour ne pas oublier les noms ? Prendre en photo les badges. Parce que c’est bien connu, rien n’égale le charme d’une soirée à Davos où tout le monde se balade avec une étiquette autour du cou. C’est tellement chic.

Alisa Cohn, coach et experte en interactions sociales, nous apprend que pour éviter l’embarras d’oublier un nom, il suffit de demander à la personne de répéter le tout avec une pointe d’humour. « J’ai déjà oublié votre nom, mais c’est sûrement parce que vous n’êtes pas assez important pour être mémorable. Pouvez-vous me rafraîchir la mémoire ? » Génie.

Quant à faire des recherches furtives sur ses compagnons de table lors des dîners, c’est bien sûr la norme. Parce que rien ne dit “je suis un génie du networking” comme connaître les habitudes alimentaires de votre interlocuteur.

S’incruster et VIPs à Davos

Et que dire de la technique de Nick Studer pour mettre fin à une conversation ennuyeuse ? « Excusez-moi, je ne voudrais pas vous éloigner de vos invités très importants, même si je n’ai aucune idée de qui ils sont. » Subtil.

Enfin, la leçon ultime de Scaramucci, fondateur du fonds spéculatif SkyBridge Capital : s’incruster autant que possible. Parce que les listes d’invités sont clairement pour les gens ordinaires. Et se faire arrêter à une soirée ? Pas de problème, il suffit de sortir une réplique de Serial noceurs et vous êtes immédiatement VIP. Qui aurait pensé que Vince Vaughn était le modèle ultime pour le networking ?

En somme, Davos, c’est comme un club très exclusif où l’on apprend les secrets du networking de l’élite mondiale. Parce que soyons honnêtes, qui n’a pas besoin de conseils sur la façon de discuter avec Bill Gates tout en évitant de regarder dans le vide à la recherche d’une célébrité plus intéressante ?

Citation de Madame-Raleuse.com

Davos, où les puissants du monde prennent des photos de badges pour se souvenir des gens. Parce qu’à ce niveau d’élitisme, la mémoire est un luxe que seuls les VIP peuvent se permettre. 🌐💼 #DavosNetworking #ÉliteSansMémoire

Exprimez-vous !

Et vous, quelle serait votre tactique VIP pour briller à Davos ? Seriez-vous prêt à braver les interdits pour faire partie de cette caste ? Partagez vos idées et devenez vous aussi un maître du networking ! 💬🌐 #DavosNetworking #VIPStrategies

(source : L’Opinion)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *