ursula

Plongez dans les coulisses tumultueuses de la politique européenne avec Madame-Raleuse.com ! Découvrez pourquoi Ursula von der Leyen cristallise tant de réactions passionnées chez les eurosceptiques et les observateurs politiques. Accrochez-vous, ça va secouer !

Ursula von der Leyen : La grande méchante de l’Europe

Ah, Ursula von der Leyen, cette charmante dame qui semble avoir réussi à se hisser au sommet de la liste des vilains dans le cœur des eurosceptiques et des amateurs de théories conspirationnistes. On pourrait presque lui donner le titre honorifique de “Méchante Suprême de l’Europe”. Et comme si ça ne suffisait pas, elle a décidé de se représenter pour un deuxième mandat ! Qui aurait cru qu’on aurait le privilège de la subir encore plus longtemps ?

Pendant la Conférence internationale de la sécurité de Munich, elle a eu l’audace de parler de la construction d’une Europe de la défense. Évidemment, cela a déclenché une avalanche de réactions, principalement des affirmations aussi fausses que le sourire d’un politicien en campagne électorale.

Oh, et vous avez vu cette déclaration sensationnelle sur la Russie et l’Ukraine ? Elle a déclaré que Poutine ne s’arrêterait pas et qu’il fallait l’arrêter ! Quel scoop, vraiment. Et elle a même osé dire que l’UE ne tolérerait plus les zones grises, comme si elle distribuait des cartes de membre de club sélect.

Bien sûr, les eurosceptiques se sont rués pour exprimer leur mécontentement. Pour Florian Philippot, c’était carrément un discours de guerre ! Ah, Ursula, la chef des armées dont personne n’a jamais entendu parler auparavant. Et puis, il y a ceux qui la voient comme la dictatrice autoproclamée du monde ou même, attention à la modération, comme un petit Hitler en jupons. Oui, vraiment, ces eurosceptiques ont l’art de la comparaison subtile.

Pourquoi tant de haine envers Ursula, me demandez-vous ? Eh bien, selon certains experts, c’est peut-être parce qu’elle a eu le toupet de proposer cette idée farfelue d’Europe de la défense. Comme si ça ne suffisait pas de s’attirer les foudres des eurosceptiques, elle a également décidé de s’accrocher à son poste de présidente de la Commission européenne, comme si elle était indispensable à la survie de l’UE. Ah, l’ego des politiciens, une source inépuisable de divertissement.

Débats et désaccords sur la Présidence d’Ursula von der Leyen

Et puis, il y a toujours cette question de légitimité qui revient sans cesse dès qu’Ursula von der Leyen prend la parole. Cependant, n’est-il pas rafraîchissant de voir que même dans un monde où les critiques fusent sur Twitter pour le moindre sujet, il y a encore des voix qui se soucient de l’intégrité et de la légitimité des dirigeants politiques ?

Allez, les amis, asseyons-nous et continuons à regarder ce spectacle politique en sirotant notre pop-corn. Parce que tant qu’il y aura des politiciens comme Ursula von der Leyen, il y aura toujours de quoi rire dans ce monde de brutes.

Citation de Madame-Raleuse.com

Ursula von der Leyen : L’art de transformer les eurosceptiques en critiques sarcastiques.

Exprimez-vous !

Et vous, pensez-vous que Ursula von der Leyen est la présidente dont l’Europe a besoin, ou bien une source de division et de controverse ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous !

(source : 20Minutes)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *