Ursula von der Leyen : La reine de la controverse brigue un deuxième mandat à la Commission européenne

Politique
ursula

Préparez-vous à une nouvelle ère de tumulte européen avec Ursula von der Leyen, la diva de la controverse, qui s’apprête à secouer les fondations de la Commission européenne pour un second mandat. Sous le regard critique de Madame-Raleuse.com, plongeons dans un tourbillon d’opinions divisées et de polémiques enflammées, où Ursula incarne à la fois la passion et la discorde. L’Europe retient son souffle, mais la question persiste : accorder une seconde chance à cette figure aussi débattue, est-ce vraiment sage ?

Ursula von der Leyen, la diva de la controverse

Ah, quelle controverse ! Ursula von der Leyen, après avoir suscité autant d’enthousiasme qu’une tempête dans une tasse de thé, annonce avec fracas sa candidature pour un deuxième mandat à la tête de la Commission européenne. Le monde retient son souffle, mais surtout pour se demander : “Vraiment, encore elle ?”

C’est à l’issue d’une réunion de la CDU, où les membres ont probablement joué à la roulette russe pour choisir leur candidat, que la grande révélation a eu lieu. La CDU, ce parti qui semble incapable de prendre une décision sans déclencher une polémique, lui a donné sa bénédiction, comme si cela allait calmer les eaux agitées de l’opinion publique.

Et bien sûr, tout cela ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu ! Maintenant, Ursula va devoir traverser un champ de mines semé d’embûches, avec des étapes comme le congrès du PPE où elle sera adoubée comme la reine de la discorde. Qui a besoin de consensus quand on peut diviser les opinions ?

Et puis, on se demande bien pourquoi elle ne s’est pas formellement déclarée candidate sur une liste de la CDU. Peut-être qu’elle prévoit une campagne éclair à dos de licorne pour mieux fuir les critiques ?

Mais bon, peu importe ces détails. À défaut d’avoir une réelle adhésion, Ursula peut déjà réserver ses vacances pour les cinq prochaines années à Bruxelles. Les chefs d’État et de gouvernement, fatigués de chercher quelqu’un d’autre qui puisse supporter les lourdes charges de la Commission, semblent prêts à lui donner une nouvelle chance. Après tout, pourquoi ne pas répéter les erreurs du passé ?

Ursula von der Leyen, la maîtresse des faux pas

Et puis, même si Ursula a accumulé les faux pas dans sa communication, comme oublier en octobre 2023, de mentionner les morts en Israël, ça passe comme une lettre à la poste. Après tout, qui se soucie des détails quand on a un pouvoir de résistance aux critiques aussi solide qu’un château de sable ?

Alors oui, c’est sûr, elle a survécu au Covid et à la guerre en Ukraine, mais à part ça, tout va bien ! Et si les eurodéputés grognent un peu, elle n’a qu’à leur offrir des chocolats allemands pour les apaiser. Après tout, ça a marché en 2019, non ?

En conclusion, Ursula von der Leyen, la femme qui divise plus qu’elle ne rassemble, est prête à embarquer pour un deuxième tour de montagnes russes européennes. Accrochez-vous, ça risque d’être un sacré voyage !

Citation de Madame-Raleuse.com

Ursula von der Leyen : la diva de la polémique, prête à enflammer l’Europe pour un second tour !

Exprimez-vous !

Et vous, pensez-vous que l’Europe devrait donner une seconde chance à Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne ? Exprimez votre opinion dans les commentaires ci-dessous ! Ursula, n’est elle pas comme Cruela dans les 101 dalmatiens, la représentante du mal qui unit les oppositions contre elle ?

(source : Le Figaro)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *