Test PCR

Madame-Raleuse.com nous offre un regard humoristique et sarcastique sur le retour du Covid-19, mettant en lumière les paradoxes des mesures sanitaires et des recommandations liées au virus. (source : Cnews)

Sous le masque de l’automne : Les Tests, l’application TousAntiCovid, et les Experts

Ah, la Covid-19, ce petit virus qui nous manquait tant ! Avec l’automne qui pointe le bout de son nez, c’est comme si notre cher coronavirus sortait de sa tanière pour un come-back saisonnier. Alors, la grande question qui se pose : est-ce vraiment nécessaire de se faire tester ?

On peut vraiment sentir à quel point tout va bien dans le pays puisqu’on nous parle de test alors que notre application TousAntiCovid a décidé de prendre des vacances en juin, stoppant ainsi l’enregistrement.

Les experts, toujours aussi hilarants, nous informent que les jeunes et les personnes sans problèmes de santé peuvent tranquillement oublier les tests. En revanche, si vous avez déjà soufflé quelques bougies d’anniversaire ou si vous avez la moindre affection médicale, vous avez intérêt à garder ces cotons-tiges à portée de main. Apparemment, plus tôt vous détectez la maladie, mieux c’est. On pourrait même vous filer des antiviraux spéciaux à ingurgiter dès que vous éternuez, avec un petit cocktail Pfizer en prime. Ça, c’est le genre de shooting dont tout le monde raffole.

Les défis du vaccin et les recommandations contradictoires

Les Britanniques, toujours pleins de bon sens, estiment que tester seulement les personnes à risque est amplement suffisant. Ils offrent même des tests gratuits. Les autorités britanniques nous rappellent gentiment que “la plupart des gens n’ont plus besoin de se tester”, donc si vous ne vous sentez pas au top de votre forme, il vaut mieux vous terrer chez vous.

Maintenant, parlons de la véritable solution miracle : le vaccin ! Pfizer, Moderna et Novavax nous proposent des doses de rappel, parce qu’apparemment, il faut booster cette immunité qui a dû prendre des vacances aussi. On recommande vivement aux personnes les plus sensibles de se faire piquer à nouveau, mais pour les jeunes, c’est un peu la roulette russe. Après tout, tout l’Occident est déjà passé à la caisse pour le vaccin.

Ah, et n’oublions pas les effets secondaires rigolos ! Certains vaccins, surtout ceux à ARN messager, peuvent vous offrir une petite inflammation du muscle cardiaque si vous êtes un jeune homme. Rien de mieux pour pimenter sa journée que de découvrir un effet secondaire inattendu.

En somme, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne recommandent un rappel annuel seulement pour les personnes à risque, histoire de garder la tradition. Pendant ce temps, les États-Unis, ces grands fans de tout ce qui est excessif, conseillent un rappel pour toute la population cet automne. Quoi qu’il en soit, restez chez vous si vous vous sentez mal, parce que c’est toujours mieux que d’aller se faire tester ou vacciner, non ?

Citation de Madame-Raleuse.com

Ah, la Covid-19, ce virus si discret qui prend des vacances quand les gouvernements lui autorisent !

Exprimez-vous !

Que pensez-vous des mesures sanitaires, les tests, les recommandations concernant les vaccins, ou les paradoxes de la situation actuelle ? Partagez vos réflexions et commentaires ci-dessous !

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

3 Comments

  1. Bonjour.
    Je suis 100% d’accord avec cet article: les mesures “anti-covid” sont une gabegie! Surtout le port du masque, puisqu’on sait depuis 2 ans maintenant qu’il ne protège absolument pas du covid, étant donné qu’il laisse passer les molécules virales en dessous de 3µgr, et que celles du covid se situent entre 1,5 et 2µgr. Pas besoin d’être virologue pour savoir cela, il suffit uniquement de se renseigner sur les sites des laboratoires de recherches médicales. Tout ou presque y est noté.
    Quand à la piquouze, vu tous les effets secondaires et le taux de mortalité élevé même chez les gens en excellente santé (de jeunes sportifs de compétition en sont décédés), il serait temps de mette le haro dessus!

    1. Et pourtant nombreux sont ceux qui commence déjà à porter le masque, j’espère qu’ils seront peu nombreux, la maladie pour certains restent dangereuses, les personnes à risques elles doivent se prémunir, mais les autres il faut vivre normalement, on n’a qu’une vie et vivre dans la peur, empêche de vivre

      1. Se “prémunir” avec une injection-poison ARNm assaisonné de graphène et autres armes en plus des traditionnels aluminium et mercure ???
        Ou avec des masques qui ne filtrent aucun virus, empêchent de s oxygéner et nous font respirer un bouillon de culture de tous les miasmes, les nôtres et ceux ambiants, dans la moiteur idéal de notre propre souffle enfermé dans cette muselière extrêmement dangereuse, tout en se saluant à coups de poings pour ne pas se serrer la main?
        Que nommez vous “se prémunir”?

        J ai l âge avancé qui rend ce “virus” jamais isolé ni mis en évidence, il n en existe que des images de synthèse, tout comme pour celui du sida, est considéré comme dangereux, et mon gaillard de fiston m avait rapporté cette maladie avant même que l on nous avoue qu elle sévissait ailleurs qu en Chine, bien avant le premier confinement et tout le coronacircus.
        J ai cru à une grippe car ignorais tout des symptômes du COVID, d autant que j ai jeté ma télé avec bonheur il y a plus de 15 ans…
        Je nous ai donc soignés à l ancienne, comme d une grippe, avec mes “tisanes de sorcière” traditionnelles des grippes et autres bobos hivernaux…
        En 48 h nous étions tous deux guéris, et avions retrouvés odorat et sens du goût…fatigués comme après une grippe, mais guéris.
        Trois ans plus tard, en état de faiblesse pour d autres raisons, donc vulnérable, rebelitte.meme maladie, variant ou pas, virus ou pas, arme bactériologique ou pas ..même traitement, qui m a tout aussi sûrement guérie, alors, si vous voulez vous prémunir efficacement, cueillez du thym et des fleurs de mauve dans la colline, de beaux citrons sans traitements si possible, procurez vous des rhizomes bien charnus de gingembre et du vrai miel d apiculteur, pas du sirop de sucre aromatisé “miel” en flacon plastoc squizz-squizz de grandes surface, hein, et de l argile verte, ce sera plus sûr que le Rivotril, les muselières, les cotons tiges meurtrierset les injections criminelles!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *