De la Santé aux Scalpels : Véran s’égare dans la médecine esthétique, mais sans les prothèses mammaires !

Santé
veran

Les déclarations explosives d’Olivier Véran sur sa reconversion dans la médecine esthétique vont vous surprendre ! Découvrez les dessous de cette métamorphose inattendue, et surtout, pourquoi il tient tant à se tenir éloigné des prothèses mammaires. C’est à lire absolument, grâce à Madame-Raleuse.com !

La métamorphose de Véran

Ah, quelle nouvelle renversante ! Olivier Véran, l’ancien ministre de la Santé qui jonglait jadis avec des statistiques morbides et des confinements à répétition, a décidé de se lancer dans un tout nouveau domaine : la médecine esthétique. Mais rassurez-vous, pas question pour lui d’aller trifouiller dans les poitrines siliconées ou les fessiers rebondis. Non, non, Monsieur Véran se réserve pour des tâches bien plus nobles, comme lisser quelques rides ici et là, ou peut-être éclaircir un peu ces cernes de ministre fatigué.

Dans une déclaration qui ferait pâlir d’envie même les meilleurs comiques, Véran explique que son passage dans la sphère politique a rendu sa relation avec la neurologie plus complexe que la recherche d’une aiguille dans une botte de foin. En clair, c’est comme si ses patients se retrouvaient soudainement face à une superstar et n’osaient plus lui parler de leurs maux de tête, de peur d’être interpellés sur leurs habitudes alimentaires par la brigade sanitaire.

Et pour ceux qui se demandent pourquoi diable Véran se retrouve à papoter botox au lieu de diagnostiquer des migraines, il répond avec l’aplomb d’un trublion médiatique : “Eh bien, vous savez, 15% des Français sont en quête de perfection esthétique, et qui suis-je pour leur refuser mes services ?” En effet, rien de tel qu’un ex-ministre de la Santé pour vous injecter une dose de confiance en vous, même si vous n’avez pas la moindre idée de la différence entre un lifting et une liposuccion.

Le nouveau chapitre

En attendant, Véran se pique de sérieux : il affirme s’immerger dans les bancs de la faculté de médecine pour acquérir les compétences nécessaires. On peut donc s’attendre à le voir, d’ici quelques mois, pointer son stéthoscope sur des visages anxieux, leur assurant qu’il n’y a rien à craindre, même si leurs lèvres ressemblent étrangement à des flotteurs de piscine.

Tout cela nous laisse imaginer un avenir radieux où Véran, bardé de diplômes de médecine esthétique, pourra enfin réaliser son rêve de remonter le moral des Français, un lifting à la fois. Enfin, pour les autres 85% qui ne se soucient pas de leur apparence, peut-être qu’il restera toujours un poste vacant quelque part dans le gouvernement pour un ministre de la Santé un peu plus sérieux.

Citation de Madame-Raleuse.com

De ministre de la Santé à maître du Botox, Véran ne fait pas dans la demi-mesure : la politique, c’est du passé, place aux injections d’estime de soi !

Exprimez-vous !

Quand la politique se transforme en bistouri, que pensez-vous de cette reconversion d’Olivier Véran ? Auriez-vous confiance en ses actes ? Partagez votre avis dans les commentaires !

(source : Le Figaro)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *