Dictature numérique : Bill Gates menace la liberté d’expression en ligne !

Liberté
liberté d'expression

Préparez-vous à être choqués ! Dans un monde où la liberté d’expression est menacée par les puissants, Madame-Raleuse.com vous dévoile les dessous d’un complot terrifiant ourdi par Bill Gates et ses comparses. Accrochez-vous, car la vérité est bien plus sombre que ce que vous pouvez imaginer…

L’ordre du grand gourou

Ah, la voix autoritaire de l’illustre Bill Gates résonne à nouveau dans les couloirs du pouvoir, ordonnant au gouvernement de dresser une liste noire des individus osant partager du contenu en ligne “non grand public”. Parce que, bien sûr, qui de mieux pour décider ce qui est “grand public” que le magnat de la technologie lui-même ? Oh, la démocratie dans toute sa splendeur !

Il semble que notre cher Bill, accompagné de ses acolytes du Forum économique mondial, ne puisse s’empêcher de jouer les metteurs en scène pour la saison électorale de 2024. Leur programme ? Rien de moins qu’un plan autoritaire, une sorte de spectacle de censure où toute dissension est criminalisée, les élections sont truquées et où des marionnettes gouvernementales sont placées dans chaque démocratie libérale.

Bien sûr, l’élite comprend parfaitement que les gens ne sont pas du genre à se contenter d’une simple tape sur les doigts pour leurs méfaits contre l’humanité. Non, non, selon Gates, la vraie punition, c’est de leur couper l’accès à Internet. Comme si c’était la solution miracle pour les calmer !

Et que dire de son périple en jet privé pour déclamer ses doléances sur la “désinformation” aux quatre coins du globe ? Ah, le charme du milliardaire philanthrope qui voyage de continent en continent pour réprimander les masses ! C’est tellement réconfortant de savoir que notre avenir est entre de si bonnes mains.

La fête de l’autocensure

Oh, et ne manquons pas les déclarations éclairées de Satya Nadella, PDG de Microsoft, qui estime que ceux qui partagent de la “désinformation” ne méritent pas la protection de la liberté d’expression. Parce que, évidemment, la liberté d’expression devrait être réservée à ceux qui ont le sceau d’approbation de l’élite mondiale. Qui aurait cru que la liberté d’expression serait comparée au droit international des conflits armés ? C’est juste… fascinant.

Et que dire de la charmante législation britannique qui criminalise la “fausse information” ? Bien sûr, c’est seulement un crime si Monsieur Tout-le-Monde le fait. Les grands médias, eux, peuvent continuer à raconter des bobards en toute impunité. Après tout, qui a besoin de vérité quand on peut avoir des mensonges confortables ?

Ah, l’avenir de l’humanité entre les mains de ces génies autoritaires ! On se demande bien pourquoi les gens se méfient… C’est sûrement juste de la paranoïa, n’est-ce pas ?

Citation de Madame-Raleuse.com

La démocratie n’est qu’un obstacle pour ceux qui cherchent à contrôler l’information.

Exprimez-vous !

Sommes-nous prêts à sacrifier notre liberté d’expression pour satisfaire les caprices d’une élite autocratique ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : frontnieuws)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *