Élisabeth Borne épinglée: La Première Ministre vapote en pleine tempête anti-tabac !

PolitiqueSociété
Élisabeth borne généré par craiyon


Aujourd’hui, plongeons dans le dernier coup de gueule de Madame-Raleuse.com, décortiquant avec finesse le récent épisode où Élisabeth Borne, prêtresse autoproclamée de la santé publique, s’est surprise en train de vapoter à l’Assemblée nationale. Accompagnée de la députée Caroline Fiat, cette histoire promet une exploration sarcastique des méandres du comportement politique et de l’inimitié des lois anti-tabac. Attachez vos ceintures, car la critique cinglante ne fait que commencer! (source BFMTV)

Vapoter à l’Assemblée – La Première ministre donne l’exemple

Oh, quel choc ! Élisabeth Borne vapotant à l’Assemblée nationale, rien de tel pour donner l’exemple après le lancement du plan anti-tabac. La députée insoumise Caroline Fiat, dans un élan de grandeur morale, a publiquement sermonné la Première ministre, rappelant aimablement que vapoter dans les lieux publics clos est aussi tendance que porter un masque sur le menton.

Madame la Première ministre, sincèrement”, s’est exclamée l’insoumise, visiblement offusquée que la Première ministre ne suive pas les règles qu’elle-même est censée écrire. Parce que, voyez-vous, le ministre de la Santé a décrété que le sans tabac sera désormais la norme. Mais apparemment, Élisabeth Borne n’a pas reçu le mémo.

Caroline Fiat, fidèle gardienne des bonnes mœurs, a rappelé à la Première ministre que même si elle rédige la loi, elle n’est pas au-dessus des lois. C’est vrai, parce que vapoter pendant une séance parlementaire, c’est un peu comme si elle faisait un doigt d’honneur à la démocratie tout en aspirant de la vapeur aromatisée.

La rébellion de Borne – Un passé vapoteur tumultueux

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’Élisabeth Borne est prise en flagrant délit de non-conformité aux règles qu’elle-même devrait respecter. En novembre 2022, elle vapotait devant des enfants lors d’un “Conseil des ministres des enfants”. Quel exemple magnifique pour la jeunesse ! Peut-être qu’elle pense que la fumée aromatisée est une nouvelle forme d’éducation civique.

Mais bon, on ne peut pas reprocher à Élisabeth Borne de ne pas être constante. Elle avait déjà été surprise en train de fumer sous son masque à l’Assemblée nationale. Être une rebelle en politique, c’est un véritable défi : faire fi des lois anti-tabac tout en prêchant la sainte parole de la santé publique. Bravo, Madame Borne, vous êtes une véritable source d’inspiration pour nous tous... du moins, pour ceux qui aiment vivre dangereusement avec une vapoteuse à la main.

Citation de Madame-Raleuse.com

Élisabeth Borne, la santé publique à la carte : elle écrit les lois anti-tabac d’une main, tout en vapotant de l’autre. Une politicienne aux saveurs de désobéissance.

Exprimez-vous !

Quelle est votre opinion sur le comportement d’Élisabeth Borne, prônant la lutte anti-tabac d’un côté, tout en vapotant à l’Assemblée nationale de l’autre ? Pensez-vous que cela remet en question la crédibilité des politiciens dans la promotion de la santé publique ? Vos commentaires sont les bienvenus.

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *