dette france grouffre

Accrochez-vous, car Madame-Raleuse.com dévoile la vérité crue sur la bombe de la dette qui menace la France. Préparez-vous à des révélations explosives sur l’ampleur de notre dette et ses conséquences. La suite de cet article vous réserve des surprises que vous ne pouvez pas vous permettre de manquer.

La joyeuse danse de la dette

Oh, quel doux refrain que celui de la bombe de la dette, n’est-ce pas ? Nous sommes tellement emballés par cette situation où notre dette dépasse allègrement les 3 088 milliards d’euros. Mais voyons le bon côté des chose, cela aurait pu être pire, n’est-ce pas ?

Depuis cette merveilleuse crise financière de 2008, et le fabuleux “quoi qu’il en coûte” que nous avons adoré déclamer pendant la pandémie, nous sommes comme des enfants dans un magasin de sucreries, mais avec des chèques en bois. La dette continue de rouler, oh quelle sensation grisante ! Et pourquoi changer une formule qui fonctionne ? Continuons de répondre aux problèmes avec notre fidèle ami, le carnet de chèques. Après tout, qui a besoin d’une stratégie quand on peut simplement emprunter pour régler nos factures ?

Ah, mais ne soyons pas pessimistes ! La dette de la France, c’est comme un bon vin, elle s’améliore avec le temps. Elle a augmenté trois fois plus vite que celle de l’Allemagne depuis 2012, nous sommes sur le podium des pays les plus endettés d’Europe, un vrai honneur ! Et devinez quoi ? Plus de la moitié de cette dette est détenue par des étrangers. C’est sympa de partager nos soucis, non ?

Mais attention, nos économistes ont une blague à vous raconter : si nous continuons sur cette voie, adieu maîtrise de notre destin ! Et déjà, nous sentons l’étau se resserrer. En 2024, nous allons claquer 52 milliards d’euros juste pour les intérêts de cette dette. Ça fait beaucoup d’argent à jeter par les fenêtres, mais bon, qui a besoin d’éducation ou de défense de toute façon ?

La grande parade des solutions miraculeuses

Voyons donc les choses en face, pourquoi se soucier de l’avenir quand on peut juste vivre dans le moment présent, hein ? Seuls 7 % de notre dette financent des investissements, mais soyons réalistes, qui a besoin d’investir dans l’avenir de toute façon ? Certainement pas nous, apparemment.

Mais rassurez-vous, nos brillants politiciens et économistes ont des solutions à la pelle ! Il suffit juste de maîtriser un peu nos dépenses publiques, un concept totalement étranger à notre culture apparemment. Nous sommes le pays le plus dépensier, le plus taxé, mais franchement, qui a besoin de services publics fonctionnels, pas nous apparemment !

Alors, cessons de tergiverser et passons à l’action, n’est-ce pas ? Il est grand temps que nos politiciens se mettent au travail pour désendetter le pays tout en continuant de dépenser comme des marins ivres. Après tout, pourquoi changer une équipe qui perd, n’est-ce pas ?

Et pour couronner le tout, pendant que nous batifolons joyeusement dans notre mer de dettes, l’Europe est en proie à la guerre et la haine envers l’Occident grandit dans le monde. Mais ne vous inquiétez pas, la France est juste le maillon faible de l’Europe, rien de grave ! Nous fonçons tout droit vers un choc financier majeur, mais soyons honnêtes, ça va ajouter un peu de piment à nos vies monotones, n’est-ce pas ?

Citation de Madame-Raleuse.com

À force de danser avec la dette, la France risque de s’effondrer sous le poids de ses propres extravagances financières.

Exprimez-vous !

La France va-t-elle continuer sa joyeuse valse avec la dette, ou est-il temps de prendre des mesures drastiques ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous !

(source : Ouest-France)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *