Fascisme à l’italienne : Saluts choquants à Rome, Giorgia Meloni sous le feu des critiques

Société

Bienvenue sur Madame-Raleuse.com, où l’absurdité politique italienne se dévoile avec un spectacle digne d’une comédie noire. Dans un ballet fascinant entre saluts controversés et silence assourdissant, Giorgia Meloni prend le devant de la scène, faisant de la politique italienne un étrange mélange de farce et de fascisme.. Préparez-vous à une plongée hilarante dans les méandres de la politique transalpine, orchestrée par Madame-Raleuse herself !

La dolce vita du fascisme

Ah, l’Italie, toujours là pour nous offrir des moments de pur délice historique ! Dimanche soir, à Rome, une joyeuse troupe de nostalgiques s’est réunie pour célébrer la mort de trois militants fascistes. Rien de tel qu’une petite commémoration de meurtres politiques pour égayer une soirée, n’est-ce pas ?

Les images, dignes d’un remake raté de “Benito Mussolini’s Got Talent”, montrent des individus tout de noir vêtus, faisant le salut fasciste avec une élégance digne d’une chorégraphie ratée de bal de promo. Un spectacle qui a secoué la sphère politique italienne plus fort que le dernier tremblement de terre.

Et que fait notre Première ministre, Giorgia Meloni, dans tout ce joyeux tintamarre ? Eh bien, elle a choisi la stratégie du silence. Parce que, avouons-le, quand on voit des gens faire des saluts fascistes, la réaction la plus naturelle est de se boucher les oreilles et de crier “La, la, la, je n’entends rien !”

Politiciens et fascistes, le duo gagnant

Les politiciens, toujours prêts à ajouter leur grain de sel, se sont indignés à l’unisson. Matteo Renzi, avec son sens subtil de la rhétorique, a demandé à Meloni si elle réussirait à considérer cela comme “quelque chose de grave”. Oh, laissons-lui le temps de réfléchir entre deux publications Instagram, tout de même !

Et Giuseppe Conte, ancien Premier ministre, a qualifié la scène d'”apologie du fascisme”. Eh bien, quelle perspicacité, Monsieur Conte ! On aurait presque pu penser qu’ils faisaient simplement une reconstitution historique grandeur nature pour le prochain blockbuster italien.

Pendant ce temps, Giorgia Meloni reste silencieuse comme une statue de cire dans un musée de l’absurdité. Mais ne vous inquiétez pas, son vice-président, Fabio Rampelli, a déjà déclaré que ces individus n’avaient “rien à voir” avec leur parti d’extrême-droite. Bien sûr, c’est toujours rassurant de savoir que même les fascistes ont des normes et des limites. Qui aurait cru que le salut fasciste était trop extrême pour certains ?

En résumé, l’Italie continue de nous éblouir avec son sens inimitable du drame politique. Qui sait, peut-être que le prochain grand événement sera un bal costumé sur le thème du totalitarisme. Les invitations sont probablement déjà en route, avec un petit “RSVP – Rejoignez Silvio, Benito et autres amis” inscrit en bas. Buona fortuna, Italia !

Citation de Madame-Raleuse.com

Quand l’histoire se déguise en spectacle, Rome applaudie le retour du passé. Saluts fascistes et silence politique, l’Italie danse sur le fil de la mémoire.

Exprimez-vous !

En plein chaos politique et social, que pensez-vous de ce rassemblement et de ce saluts fasciste ? Est-ce que le silence de Giorgia Meloni vous laissent-ils sans voix, ou avez-vous une opinion à partager ? Pensez-vous que cela annonce une montée de l’extrême droite ? Partagez vos craintes et réflexions en commentaire !

(source : Actu Orange)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *