Pandémie en Italie : L’épidémie de grippe qui met les hôpitaux à genou

Santé
grippe italienne généré par craiyon

Préparez-vous à un plongeon hilarant dans le tourbillon chaotique de la grippe italienne avec l’inimitable Madame-Raleuse.com ! Entre virus qui dansent la tarantella et hôpitaux transformés en scènes de comédie italienne, cette lecture va vous faire éclater de rire tout en jetant un regard satirique sur la situation médicale. Accrochez-vous, car Madame-Râleuse a concocté une potion d’humour contagieuse que vous ne voudrez pas manquer.

La dolce grippe

Ah, l’Italie, ce pays qui sait rendre même la grippe épique ! Une “situation extrêmement difficile”, selon les autorités sanitaires, mais bien sûr, c’est juste une petite réunion de virus en mode Dolce Vita.

Les hôpitaux italiens, c’est Disneyland en période de vacances, mais au lieu de faire la queue pour Space Mountain, c’est pour attraper la dernière grippe à la mode. On nous parle d’une “surpopulation” dans les hôpitaux, comme si c’était une rave party organisée par des micro-organismes.

Et attention, on ne parle pas seulement du Covid-19, le virus hipster qui refuse de quitter la scène. Non, il y a aussi des “autres virus”, peut-être en train de planifier une invasion extraterrestre dans les poumons des Italiens. Fabio de Laco, président de la Société italienne de médecine d’urgence et de soins d’urgence (Simeu), nous explique ça avec la sérénité d’un chef d’orchestre dirigeant un chaos symphonique.

Grippe, variété italienne

On nous parle de la grippe comme si c’était le dernier blockbuster au cinéma. La “courbe épidémique de grippe a montré une valeur d’incidence jamais atteinte”, nous dit l’Institut supérieur de la santé. Peut-être que les virus italiens ont décidé de sortir le grand jeu cette saison, avec des performances record dignes des meilleures équipes de foot.

Et bien sûr, l’épidémiologiste Eric Feigl-Ding, détective du monde microscopique, évoque “quelque chose de très étrange” en Italie. Oh, vraiment ? On aurait pu croire que c’était une simple soirée pizza et pasta qui aurait mal tourné.

Bref, en Italie, les hôpitaux sont dans un tel état que même les files d’attente ressemblent à des scènes de fin du monde. À Rome, plus de 1 100 patients attendent leur tour, comme à une vente privée de lits d’hôpitaux. À Milan, ils ont dû suspendre les admissions normales pour faire de la place. C‘est la dolce vita, version pandémie ! Mais ne vous inquiétez pas, ils ont activé des plans de lutte contre la surpopulation, c’est-à-dire retirer des lits à d’autres spécialités. Parce que, soyons honnêtes, qui a besoin de chirurgie quand on peut avoir la grippe de l’année ?

Citation de Madame-Raleuse.com

En Italie, la grippe fait son show, transformant les hôpitaux en théâtre de l’absurde, où les virus se donnent en spectacle et la santé devient un numéro de jonglage précaire.

Exprimez-vous !

Quelle est votre théorie loufoque sur cette épidémie italienne de grippe, une conspiration orchestrée par les spaghettis ou une invasion extraterrestre secrètement organisée par les pizzas ? Partagez vos idées farfelues ci-dessous et ajoutons une touche d’humour à ce chaos médical !

(source : La Dépèche)

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *