annonce attal

Plongez dans les coulisses absurdes de l’administration française avec Madame-Raleuse.com ! Dans un récit aussi hilarant que tragique, découvrez comment les loups, les protocoles et les promesses de Gabriel Attal se mêlent dans le tumulte de l’agriculture française. Accrochez-vous, ça va secouer

Le cirque de l’administration française : Entre loups et protocoles

Ah, le joyeux ballet administratif français, où même les tirs contre les loups doivent passer par un “protocole simplifié” qui semble tout sauf simplifié. Parce qu’évidemment, quoi de plus simple que de régler une situation aussi complexe que des loups menaçant les troupeaux avec un petit protocole simplifié ?

Et maintenant, accrochez-vous bien, car nos amis les contrôleurs de fraude, équipés de leurs loupes et de leurs calculatrices, ont fait leur tour de piste habituel. Eh oui, Bruno Le Maire, le maître de la comptabilité nationale, nous annonce fièrement que sur les 1 400 contrôles réalisés, ils ont découvert 150 cas de non-conformité. Quel exploit ! On peut dormir sur nos deux oreilles, la Répression des fraudes veille au grain (même si elle pourrait bien se perdre dans un sac de riz, parfois).

Ah, et bien sûr, parlons de ces géants de la distribution qui ont reçu des “pré-amendes” – parce que rien ne fait peur à un mastodonte de l’économie comme une amende annoncée à l’avance, n’est-ce pas ? C’est sûr, ils doivent être en train de trembler dans leurs chaussettes, en attendant patiemment leurs deux mois pour contester. Enfin, si ça ne finit pas en négociation où ils nous sortent un lapin de leur chapeau, comme d’habitude.

Et pendant ce temps-là, au royaume de la simplification, notre cher gouvernement nous annonce que les haies et les dégâts de gibier ne seront plus qu’un lointain souvenir, car ils ont pris des mesures de “simplification” à tous les étages. Vous savez, ces mesures qui nous rendent la vie tellement plus simple qu’on se demande comment on faisait avant. Adieu double déclaration en cas d’événements climatiques majeurs, bonjour l’efficacité à la française !

Les péripéties de l’agriculture française : Entre subventions et conférences

Et puis, évidemment, comment ne pas parler de la tension de main d’œuvre dans l’agriculture ? C’est simple, on va pérenniser et renforcer l’exonération de cotisations patronales pour les emplois saisonniers. Parce que, soyons sérieux, quoi de mieux pour faire face à une crise que de pérenniser un pansement temporaire ?

Oh, et j’oubliais, la France va abandonner son indicateur de mesure des pesticides. Vous savez, cet indicateur qui était tellement bien accepté par tout le monde que tout le monde l’a contesté. Eh bien, maintenant, on va utiliser l’indicateur européen. Comme ça, on sera tous d’accord pour ne pas être d’accord, c’est ça l’Europe unie !

Et pendant ce temps-là, Gabriel Attal, le magicien des annonces, nous déclare que 99,6% des aides de base de la PAC ont déjà été versées. Bravo, bravo ! On attend maintenant la cérémonie de remise des médailles pour cet exploit administratif.

Ah, et pour couronner le tout, on nous annonce un nouveau texte de loi Egalim, parce que visiblement le premier n’était pas suffisamment égalitaire. Mais ne vous inquiétez pas, ils ont une mission parlementaire pour ça. Parce qu’on sait tous que rien n’est plus efficace que de confier ça à des politiciens pour qui l’agriculture se résume à une visite au Salon de l’Agriculture une fois par an.

Et pour conclure en beauté, une conférence des solutions d’ici avril avec les collectivités locales, rien que ça ! Parce que, comme on dit, quand on a un problème, rien de tel qu’une bonne conférence pour en parler et puis oublier le tout dès qu’on sort de la salle.

Ah, la vie politique française, un véritable spectacle où l’humour est la seule arme pour garder sa santé mentale.

Citation de Madame-Raleuse.com

Derrière les annonces flamboyantes, l’agriculture française se débat entre les promesses creuses et les réalités amères, sous le regard impuissant des agriculteurs en colère.

Exprimez-vous !

Les annonces de Gabriel Attal représentent-elles vraiment un changement pour l’agriculture française, ou sommes-nous condamnés à une comédie de réformes sans fin ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous !

(source : Le Progrès)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *