3 milliards

Entrez dans le monde impitoyable des décisions politiques où chaque milliard, dépensé a un impact direct sur la vie quotidienne de millions de français. Dans cet article percutant, Madame-Raleuse.com vous dévoile les dessous d’un accord bilatéral entre l’Ukraine et la France, qui nous coûte 3 milliards, un choix controversé de notre président Macron dans le contexte brûlant de la guerre en Ukraine. Accrochez-vous, ça va secouer !

Ah, l’art de la générosité à la Macron !

Voilà que notre cher président annonce fièrement qu’il va jeter jusqu’à 3 milliards d’euros en aide militaire à l’Ukraine, auxquels s’ajoute les 3.2 milliards d’aides versées depuis 2022. Comme si on avait une tirelire à milliards pour faire plaisir à nos voisins. Mais bon, tant pis pour les agriculteurs qui grogne toujours et les Français qui ont du mal à boucler leurs fins de mois. Qui se soucie de ça quand on peut jouer les mécènes de la guerre, hein ?

C’est la troisième visite de Zelensky à Paris depuis le début du conflit en Ukraine. Il doit avoir un abonnement à la tour Eiffel, celui-là ! Et pendant ce temps-là, Macron signe des accords bilatéraux comme s’il distribuait des bonbons à Halloween. “On est pas seulement doués en cuisine, mais aussi en armement”, semble-t-il dire. Parce que rien ne crie “paix” comme des contrats juteux dans le domaine de la défense, n’est-ce pas ?

Macron, toujours aussi lyrique, nous assure que notre soutien à Zelensky sera “durable“. Comme si on avait un abonnement Netflix mais pour les guerres. Mais bon, apparemment, rien ne rapproche plus les nations que quelques missiles et tanks bien placés, pas vrai ?

Et voilà qu’on parle maintenant de dissuasion active contre la Russie.

On se croirait dans un mauvais remake de “L’homme qui valait 3 milliards”, avec Macron jouant le rôle de Steve Austin, prêt à botter les fesses de l’ours russe avec ses super-pouvoirs diplomatiques. Mais bon, qui a besoin de pain quand on peut se nourrir de nationalisme exacerbé, hein ?

Et bien sûr, la France affirme, ou plutôt je dirai que Macron affirme que l’adhésion de l’Ukraine à l’Otan serait une “contribution utile à la paix et à la stabilité en Europe”. Parce que, évidemment, rajouter un autre pays à une alliance militaire, c’est comme ajouter des piments dans une soupe, ça réchauffe l’ambiance, n’est-ce pas ? Mais qui a besoin de cohérence quand on peut avoir des ambitions géopolitiques, après tout ?

En tout cas, Macron semble bien déterminé à montrer du doigt la Russie. Parce que, évidemment, pourquoi se soucier de nos propres problèmes quand on peut jouer les gendarmes du monde, hein ? Et avec la cerise sur le gâteau, Macron évoque même la mort de Navalny pour bien souligner que le Kremlin, c’est le mal incarné. On dirait presque qu’il espère recevoir une médaille pour son rôle de chevalier blanc sur la scène internationale.

Alors, entre les milliards pour l’Ukraine et les grands discours sur la Russie, on peut dire que Macron, c’est vraiment l’homme qui valait 3 milliards. Ou peut-être que 3 milliards de promesses en l’air ? Mais bon, qui a besoin de cohérence quand on peut avoir des discours grandiloquents, n’est-ce pas ? Merci qui ? Merci Macron, bien sûr, pour dilapider l’argent des contribuables et favoriser le maintien de la guerre. Comme disait Poutine dans son interview avec Tucker Carlson, “si vous voulez que la guerre s’arrête, arrêtez d’envoyer des armes”. Mais ça, visiblement, c’est une leçon que notre président n’a pas encore apprise.

Citation de Madame-Raleuse.com

La générosité de Macron se chiffre en milliards, pendant que les problèmes du peuple français s’accumulent dans l’ombre.

Exprimez-vous !

Que pensez-vous de l’usage massif de fonds publics pour des accords militaires internationaux, au détriment des besoins nationaux ? Votre avis compte, n’hésitez pas à partager vos réflexions dans les commentaires ci-dessous !

(source : France 24)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *