Hôpital de Carhaix : Des gardes à vue pour les courageux qui ont osé réclamer des urgences 24h/24 !

JusticeLibertéSanté
HOPITAL DE CARHAIX

Plongez dans l’incroyable saga de l’Hôpital de Carhaix où les demandes légitimes de soins médicaux se transforment en un véritable thriller judiciaire ! Madame-Raleuse.com vous dévoile les coulisses de cette histoire captivante où courage et contestation se heurtent à la dure réalité des gardes à vue. Accrochez-vous, l’histoire ne fait que commencer !

La farce de l’hôpital de Carhaix

Ah, tiens donc, quelle surprise palpitante ! Encore des nouvelles de l’hôpital de Carhaix ! Cette fois-ci, trois intrépides gardes à vue viennent égayer notre quotidien. On dirait bien que le commissariat de Quimper devient le nouveau point de ralliement pour les amateurs de soirées mouvementées.

Tout ça a commencé depuis le 14 mai, un jour béni où une poignée d’individus a eu le bonheur d’être entendu au commissariat de Quimper. Pourquoi, me demanderez-vous ? Eh bien, pour des accusations aussi amusantes que “violence en réunion” et “séquestration”. Apparemment, la direction du CHRU de Brest n’a pas apprécié une petite fête organisée par les défenseurs de l’hôpital de Carhaix dans les bureaux de l’ARS le 14 septembre 2023. Comme si on pouvait résister au charme d’une occupation impromptue !

En parlant d’urgences médicales, nos courageux défenseurs réclament à cor et à cri que les urgences de l’hôpital soient ouvertes 24 heures sur 24. Parce que visiblement, l’idée de se reposer la nuit est totalement surfaite. Après tout, qui a besoin de sommeil quand on peut avoir des crises de panique à toute heure ?

Quand le circus syndical débarque à Quimper

Et bien sûr, en l’absence d’urgences nocturnes, les pompiers sont ravis de jouer les taxis en envoyant joyeusement les blessés faire un petit tour à Morlaix, Brest ou Quimper. Rien de tel qu’une petite excursion médicale improvisée pour pimenter la journée, n’est-ce pas ?

Mais bien sûr, nos héros de l’hôpital se retrouvent maintenant face à une “criminalisation” de leur noble combat. Parce que, évidemment, occuper des locaux administratifs pour réclamer des horaires nocturnes, c’est un crime d’une gravité inouïe !

Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que nos vaillantes militantes de la CFDT se préparent à leur tour pour une séance de questions-réponses à Quimper. Autant dire que le commissariat va connaître une affluence digne des plus grands concerts rock. Qui aurait cru que l’activisme syndical serait aussi palpitant ?

Citation de Madame-Raleuse.com

À l’Hôpital de Carhaix, même les gardes à vue ont besoin de soins intensifs.

Exprimez-vous !

Et vous, que pensez-vous de cette saga digne d’un feuilleton à l’Hôpital de Carhaix ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : Le Poher)

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *