réquisition citoyenne

Préparez-vous à plonger dans un monde où la réalité dépasse la fiction ! Dans cet article incisif, Madame-Raleuse.com vous dévoile les dessous troublants de la réquisition. Accrochez-vous, car la vérité pourrait bien vous surprendre…

Le plan ingénieux de Sébastien Lecornu

Ah, voilà une brillante idée ! Sébastien Lecornu, notre vaillant ministre des Armées, tel un magicien de la contrainte, envisage de secouer l’industrie de la défense française avec une touche de « réquisitions », de la loi de programmation militaire 2024-2030. Parce que soyons honnêtes, pourquoi attendre que les industriels se bougent d’eux-mêmes quand on peut leur donner un petit coup de pied amical dans les fesses, n’est-ce pas ?

C’est vrai quoi, la production d’armement et de munitions n’est pas à la hauteur des espérances du gouvernement. Quelle déception ! Mais pas de panique, Sébastien est là pour jouer au grand méchant loup et menacer de confisquer les jouets des industriels s’ils ne se dépêchent pas de produire plus. Les réquisitions, c’est comme un bon coup de pied dans la fourmilière de l’industrie, ça remue un peu et ça fait réfléchir les petites abeilles ouvrières.

Et pourquoi tout ce cinéma ? Eh bien, selon les dires de notre cher ministre, c’est pour aider l’Ukraine, tiens donc ! Parce que rien ne vaut une bonne production d’armes et de munitions pour répandre la joie et la prospérité, n’est-ce pas ? Et bien sûr, il ne faut pas oublier de répondre aux besoins de notre armée française. Après tout, elle a besoin de nouveaux joujoux pour jouer dans la cour des grands.

L’économie de guerre selon Cédric Perrin

Mais attendez, ce n’est pas tout ! Le sénateur Cédric Perrin, ce fin observateur de l’évidence, nous fait remarquer avec une pointe d’ironie que décidément, non, nous ne sommes pas en économie de guerre. Non, non, bien sûr que non ! Parce qu’en économie de guerre, on aurait déjà réquisitionné tout ce qui bouge, du café du coin aux fabricants de chaussettes, pour produire plus d’armes, évidemment !

Et tenez-vous bien, le ministre envisage même d’imposer des niveaux minimaux de stocks aux industriels. Ah, quelle brillante idée ! Comme ça, on pourra créer une nouvelle tendance à la mode : l’armement en surplus dans les placards de l’industrie. Parce qu’on ne sait jamais, un jour on pourrait avoir besoin d’une invasion massive de porte-clés lance-missiles.

Enfin, tout cela pour dire que Sébastien Lecornu, tel un super-héros de la production d’armes, est prêt à tout pour que la France brille de mille feux sur la scène internationale. Et qui sait, peut-être qu’un jour, nous aurons tellement d’armes et de munitions que nous pourrons en faire cadeau aux extraterrestres lorsqu’ils décideront de nous rendre visite. Après tout, c’est toujours bien d’avoir des réserves en cas d’invasion alien, n’est-ce pas ?

Et, quel soulagement de savoir que nous pouvons tous être réquisitionnés à tout moment, que ce soit pour sauver la Nation, protéger la population ou garantir la permanence des institutions, grâce à cette loi de la loi de programmation militaire 2024-2030, qui fait de nous de simples pions à disposition du Conseil des ministres !

Citation de Madame-Raleuse.com

La réquisition citoyenne : où le droit devient le maître et nous ses simples pions.

Exprimez-vous !

Êtes-vous prêt à devenir un pion réquisitionnable du gouvernement ? Partagez vos pensées dans les commentaires ci-dessous !

(source : PublicSenat)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

2 Comments

  1. Et Si la France intervient en UKRAINE la Chine qui possèdent une armée de + de 25 millions d’Hommes et a annoncé qu’elle viendra aider la Russie ainsi que d’autres pays. La France a beaucoup de gueule mais très-très peu de moyen militaire ainsi que les pays de l’OTAN. Quant a la Pologne c’est le pays qui s’est associé aux NAZIS en 1933., tout est dit .
    Et les USA si, ils font la Guerre à la Russie ils devront traverser l’atlantique ou le pacifique, les bateaux USA seront détruits, car les satellites Chinois et Russes les auront identifiés, ce n’est pas comme en 1940 à 1945. ….

  2. Comme disait Mr Nelson MANDELA que j’ai rencontré :”Je ne perds jamais. Soit je gagne , soit j’apprends” et j’ai beaucoup appris à 74 ans.
    Ma Famille des résistants de la 1ere heure en 1940, des rues et avenue ainsi que décoration de la Grand-croix de la légion d’honneur, témoignent du sacrifice humains . Ma famille m’a appris cette curiosité nécessaire à la vérité et la cruauté des hommes et de la guerre. Quand ma famille tentait d’informer sur ce que faisaient les Nazis les français ne voulaient pas le croire.
    “La Guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent, mais ne se massacrent pas”. Paul Valery
    Au fait, savez-vous que + de 450 députés français ont voté les pleins pouvoirs sur la loi de programmation militaire 2023 (article 23) à Emmanuel Macron, comme en 1940 pour faire des guerres dans les lois de programmation militaire?
    Et tout leur cinéma contre MACRON c’est du Pipeau, seul une révolution peut changer cela et ce n’est pas pour demain.
    La loi sur la programmation militaire par décret en France 2023, liberticides, autoritaire, totalitaire, loi scélérate, en Marche dont peu de politiques s’y oppose.

    Je vous invite à écouter l’interview de l’Avocate Maître Virginie DE ARAUJO-RECCHIA en particulier sur les Réquisitions de personnes et de patrimoine : l’effrayante loi militaire du gouvernement Macron (l’article L. 2212-1 nouveau du code de la défense permet au Président de la République, via un décret en conseil des ministres, d’ordonner la réquisition de toute personne, physique ou morale, et de tous les biens et les services nécessaires pour parer à cette menace ou d’habiliter l’autorité administrative ou militaire à procéder à ses mesures. Le fait de refuser de déférer à la demande de recensement des personnes, biens et services ou à la convocation à des essais ou à des exercices ou encore de refuser, le blocage des biens sera pénalement sanctionné par un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende, suite à l’adoption de l’amendement du Gouvernement par le Sénat.) = https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=uoU8D7YSEdI&si=l0Az8hu4G4TZHDEQ&fbclid=IwAR1AMlOvABuse6l-h4kjii3mpBjEQiTSmD0LDya9-K4piCxEqO-wC-DAH8o

    Loi de programmation militaire = https://www.instagram.com/reel/Cyy4ZB7rHVY/?igsh=MWE1aWtpdWRvN3k3dA==

    Le Courrier des Stratèges = Macron donc s’attaque à la propriété privée, à la vie privée et à la liberté d’expression = https://www.youtube.com/watch?v=X4_oDJXjwGQ

    2023 : prétexte ‘ sécurité ‘Article 23 PLPM 2023 :
    En cas de menace pesant sur les activités essentielles à la vie de la Nation, la protection de la population, l’intégrité du territoire, la permanence des institutions de la République
    OU (cas nouveau) de nature à justifier la mise en œuvre des engagements internationaux de l’Etat en matière de défense, qu’elle soit actuelle ou si elle n’est pas immédiate, seulement prévisible,
    l’article L. 2212-1 nouveau du code de la défense permet (s’il est définitivement adopté) au Président de la République, via un décret en conseil des ministres,
    d’ordonner la réquisition de toute personne, physique ou morale, et de tous les biens et les services nécessaires pour parer à cette menace ou d’habiliter l’autorité administrative ou militaire à procéder à ses mesures.
    Le fait de refuser de déférer à la demande de recensement des personnes, biens et services ou à la convocation à des essais ou à des exercices ou encore de refuser le blocage des biens sera pénalement sanctionné par un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende, suite à l’adoption de l’amendement du Gouvernement par le Sénat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *