requisistion

Alors que Macron a évoqué l’envoi de troupes en Ukraine, Madame-Raleuse.com plonge au cœur des débats sur la réquisition citoyenne dans cette introduction percutante. Découvrez les arcanes d’une législation controversée, qui soulève autant d’indignation que de questionnements. Attachez vos ceintures et préparez-vous à être secoué(e) dès les premiers mots.

Une Réjouissance Citoyenne

Ah, la joie d’être français à notre époque ! Nous avons tous le privilège extraordinaire d’être potentiellement réquisitionnés à tout moment, que cela nous convienne ou non. Et cerise sur le gâteau, il ne suffit pas de sortir du pays pour échapper à cette perspective excitante. 😡

Nos honorables parlementaires ont fait avancer leurs projets de loi au Parlement sans le moindre accroc. Bien entendu, ils ne prendront pas la peine de nous tenir informés, laissant ainsi le pouvoir exécutif naviguer librement sans entraves.


Imaginez-vous, le 7 juin, l’Assemblée nationale a adopté ce projet de loi en première lecture, inscrivant discrètement son entrée en vigueur pour le 1er août dernier !

Réquisition citoyenne : Les articles qui interrogent

Alors, réjouissez-vous, citoyens français, de votre statut de pions réquisitionnables à volonté ! Quel privilège incroyable nous avons en tant que citoyens français ! Nous pouvons être réquisitionnés à tout moment par un simple décret du Conseil des ministres. (Art. L. 2212‑1) Et devinez quoi ? Ils peuvent réquisitionner non seulement nous-mêmes, mais aussi tous nos biens et services précieux. Quelle merveilleuse façon de nous traiter comme de simples pions à leur disposition ! (Art. L. 2212‑2)

Et ne vous inquiétez pas, mes chers compatriotes, car les décisions de réquisition seront basées sur des critères très objectifs : nos aptitudes physiques, psychiques et nos compétences professionnelles. (Art. L. 2212‑5) Parce que rien ne dit “respect de la personne” comme être considéré uniquement en fonction de notre utilité pour le gouvernement, n’est-ce pas ? (Art. L. 2212‑6)

Ah, bien sûr, ajoutons à cela cette petite touche supplémentaire : où que nous soyons, que ce soit en France ou à l’étranger, nous sommes tous susceptibles de nous voir confrontés à ces charmantes mesures de réquisition. Parce que, vous savez, il est tout à fait normal de garder un œil sur nos chers compatriotes expatriés, même s’ils ont eu l’audace de s’aventurer un peu loin de nos frontières. (Art. L. 2212‑6)

Et, oh, la cerise sur le gâteau, Art. L. 2212-9 ! Un petit rappel amical que ne pas se plier aux réquisitions peut vous valoir cinq ans en prison et une belle amende de 500 000 euros. Rien de tel qu’une petite menace pour égayer votre journée !

C’est tout simplement fascinant de constater à quel point notre gouvernement affectionne et respecte les droits et libertés de chacun de ses citoyens. C’est tellement réconfortant de voir combien notre singularité est prise en compte dans ces choix politiques.


Alors, mes chers compatriotes, face à l’évocation de l’envoi de troupes en Ukraine, que prévoit réellement le gouvernement français pour notre avenir ? Soyez prêts à être mobilisés à tout instant, où que vous soyez, car nos dirigeants semblent prendre des décisions cruciales pour notre sécurité. Interrogeons-nous sur notre rôle au sein de cette machinerie étatique et sur les implications de ces actions. Quel avenir se dessine pour nous ?

Citation de Madame-Raleuse.com

La réquisition citoyenne : quand la liberté devient une option, et l’obligation, une norme.

Exprimez-vous !

Jusqu’où sommes-nous prêts à laisser notre liberté individuelle être compromise au nom de la sécurité nationale ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous !

(source : Legifrance)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *