ceta

Préparez-vous à un numéro de cirque politique époustouflant orchestré par le gouvernement français, dévoilé par Madame-Raleuse.com ! Dans un tourbillon de libre-échange et de manœuvres risquées de la France, découvrez comment le CETA devient le protagoniste d’un spectacle politique à haut risque. Accrochez-vous, ça va secouer !

Le spectacle politique du libre-échange

Ah, l’art subtil de jouer avec le feu politique ! Le gouvernement Attal nous offre un spectacle aussi divertissant qu’une partie de roulette russe sur le Titanic. Franck Riester, le magicien du commerce extérieur, compte bien remettre sur le tapis le CETA à l’Assemblée nationale en mai prochain, comme si c’était le dernier numéro de sa tournée mondiale intitulée “Libre-échange : Le Grand Illusionniste”. Parce que rien ne vaut un bon vieux traité de libre-échange pour animer les soirées des politiciens en mal d’aventure.

Cependant, cette fois-ci, le gouvernement a décidé d’ajouter un peu de piment à la sauce libre-échangiste en s’entourant des meilleurs comiques de la troupe. Attendez-vous à voir Valérie Hayer dénoncer avec un aplomb théâtral toute personne osant émettre une once de critique sur le CETA. Oui, mesdames et messieurs, dans le cirque politique actuel, nous avons droit au numéro de l’outrage face à ceux qui osent remettre en question nos précieux accords commerciaux !

Les risques du numéro politique

Et que dire du retour à l’Assemblée nationale de ce petit bijou qu’est le CETA ? C’est comme si le gouvernement jouait à la roulette russe avec une mitraillette chargée. Parce que soyons honnêtes, la majorité présidentielle pourrait bien se retrouver à essuyer les balles de l’opposition si ce jeu politique tourne mal. Après tout, rien ne fait plus rire les électeurs que de voir leurs représentants se prendre les pieds dans le tapis du libre-échange alors qu’ils sont en pleine course électorale.

Mais ne vous inquiétez pas, chers spectateurs, le gouvernement semble être un expert en jonglage politique. Il jongle avec les chiffres, jongle avec les accords commerciaux et jongle même avec l’opinion publique. C’est comme un numéro de cirque où le magicien essaie de vous faire croire que tout va bien pendant que le clown trébuche sur ses propres lacets.

Et pendant ce temps-là, pendant que le gouvernement s’amuse à jouer les équilibristes sur le fil du libre-échange, le peuple regarde, perplexe, se demandant si quelqu’un dans ce cirque politique a vraiment une idée de ce qu’il fait. Mais bon, tant que le spectacle continue, pourquoi s’en faire ? Après tout, c’est ça, la politique : un cirque où les clowns portent des costumes trois-pièces et où les jongleurs jonglent avec notre avenir. Ah, la belle vie politique !

Citation de Madame-Raleuse.com

La politique, c’est comme un cirque : jonglage avec le feu du libre-échange, numéro risqué garanti !

Exprimez-vous !

Le gouvernement français jongle-t-il dangereusement avec le feu politique en ramenant le CETA sur le devant de la scène ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous !

(source : La tribune)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *