Mark Zuckerberg, le milliardaire de la tech, anticipe la fin du monde sur les plages d’Hawaï

Râler pour râler
Bunker de Mark Zuckerberg généré par craiyon

Alors que 2024 approche à grands pas, plongez dans l’univers Mark Zuckerberg, le milliardaire visionnaire de la tech qui se prépare à la fin du monde avec extravagance à Hawaï. Suivez ce récit hilarant où la préparation à la fin du monde devient un spectacle de luxe pour l’élite. Restez connectés sur Madame-Raleuse.com pour découvrir le prochain épisode délirant de «Survivor: Billionaire Edition».

L’apocalypse en style sur l’île paradisiaque

Ah, le milliardaire Mark Zuckerberg, ce visionnaire incompris, s’apprête à affronter la fin du monde avec style et panache à Hawaï. Parce que, sérieusement, quoi de mieux que de se la couler douce sur une île paradisiaque tout en attendant l’apocalypse?

Zuckerberg, le gourou de Meta, a choisi l’île du Pacifique pour ériger son bunker de luxe autosuffisant, le «Koolau Ranch». Un projet qui ne coûte que la modique somme de 250 millions d’euros, parce que survivre avec style, ça n’a pas de prix, non?

Ce n’est pas seulement une maison, c’est un chef-d’œuvre architectural de 57 000 pieds carrés, le tout agrémenté de trente chambres et autant de salles de bains. Parce que dans l’éventualité d’une apocalypse, on ne sait jamais combien d’invités inattendus pourraient débarquer.

Et que serait une propriété de milliardaire sans un sous-sol gigantesque abritant un bunker de 464 m² ? Évidemment, il est totalement autosuffisant, avec sa propre source d’électricité et d’eau. Parce que quand le monde s’effondre, vous ne voulez pas manquer de courant pour alimenter votre Xbox et votre bain à remous.

La paranoïa de Zuckerberg et le club sélect des anti-apocalyptiques

Mais le clou du spectacle, c’est la paranoïa de Zuckerberg. Les ouvriers sont liés par un accord de non-divulgation plus strict que le secret de la recette du Coca-Cola. Apparemment, parler du bunker pourrait causer la fin du monde avant même qu’il n’arrive.

Et bien sûr, Mark n’est pas le seul milliardaire à se préparer pour la fin du monde. Jeff Bezos a dépensé une petite fortune pour des bunkers en Floride, et même Sam Altman, le génie d’OpenAI, a rejoint le club sélect des propriétaires de propriétés anti-apocalyptiques en Nouvelle-Zélande. Parce que quand le monde s’effondre, il est crucial d’avoir une vue imprenable depuis son bunker de luxe.

En tout cas, nous attendons tous avec impatience le prochain épisode de «Survivor: Billionaire Edition». Qui sera le dernier à survivre avec classe dans son bunker doré ? Restez branchés pour le savoir !

Citation de Madame-Raleuse.com

Lorsque les millionnaires se préparent à l’apocalypse, l’épopée de Mark Zuckerberg à Hawaï avec son «Koolau Ranch» à 250 millions d’euros évoque irrésistiblement les extravagances dignes du film 2012, où l’effondrement du monde devient une scène de luxe et de démesure.

Exprimez-vous !

Êtes-vous prêt à affronter 2024 avec le même panache que les milliardaires construisant leurs bunkers de luxe ? Partagez vos réflexions sur cette vision caustique de la préparation à l’apocalypse et sur la perspective de survivre avec classe dans un monde en mutation.

(source : Le Figaro)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *