Scandale à l’Assemblée nationale : Les députés s’auto-augmentent en pleine crise économique !

Écomomie
député recevant une augmentation généré par craiyon

Bienvenue sur Madame-Raleuse.com, où la réalité politique se mêle à l’absurde. Aujourd’hui, plongeons dans le scandale financier de l’Assemblée nationale, où nos chers députés se sont octroyé une augmentation de 300 euros en plein marasme économique. Attachez-vous, ça va secouer !

Festin parlementaire en temps de famine

Ah, quelle époque glorieuse où le peuple crie famine et nos chers députés, dans leur sagesse infinie, décident de se verser une prime mensuelle. Parce que soyons réalistes, qui a besoin de manger quand on peut avoir quelques centaines d’euros de plus pour couvrir des frais de mandat déjà confortables ?

C’est donc avec une délicatesse rare que l’Assemblée nationale a décidé, en ce mercredi béni, d’augmenter l’avance de frais de mandat des députés de plus de 5%. Juste ce qu’il faut pour ajouter une touche de glamour à leurs déplacements de luxe et à leurs réceptions fastueuses.

L’élargissement de l’AFM et les priorités parlementaires

Alors que le peuple se demande comment boucler les fins de mois, nos représentants, pleins de sollicitude, ont invoqué l’inflation comme excuse pour justifier cette mesure audacieuse. Parce que l’inflation, c’est bien connu, a une fâcheuse tendance à frapper durement les portefeuilles des élus.

Et que font-ils de cette avance de frais de mandat (AFM) ? Eh bien, elle permet évidemment la location de permanences dignes de palais, des déplacements en première classe vers des destinations exotiques, et des frais d’hébergement dans des lieux qui feraient pâlir d’envie n’importe quel touriste.

Mais ne vous inquiétez pas, nos députés ne sont pas complètement égoïstes. En plus de se régaler de cette augmentation, ils ont décidé d’étendre l’AFM à la garde d’enfants. Parce que, franchement, qui a dit que les députés ne pouvaient pas être généreux ? Bien sûr, à condition que cela n’interfère pas avec leurs déductions d’impôts. Priorités, vous comprenez.

Pendant ce temps, l’Union syndicale des collaborateurs parlementaires (Unsa) a eu l’audace de critiquer cette hausse. Mais vraiment, qui se soucie de l’opinion de ceux qui ne siègent pas dans les hautes sphères du pouvoir ? Les députés savent ce qui est le mieux pour eux, et c’est visiblement une poignée de billets de plus chaque mois. Applaudissements, s’il vous plaît !

Citation de Madame-Raleuse.com

Quand le peuple crie famine, nos députés entament un festin financier. Une prime mensuelle en temps de crise, car qui a besoin de pain quand on peut se régaler de privilèges parlementaires ?

Exprimez-vous !

En ces temps de difficultés économiques, que pensez-vous de la décision de l’Assemblée nationale d’augmenter les frais de mandat des députés ? N’hésitez pas à partager votre avis et à nous dire comment vous percevez cette mesure controversée !

(source : CNews)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *