covid flirt

Madame-Raleuse.com vous dévoile la dernière pépite de l’épidémie COVID-19 en Europe : le variant FLiRT. Plonger dans les coulisses de cette nouvelle menace et voyez si vous prêt pour votre FLiRT de l’été ? Attachez votre ceinture, ça va secouer !

La danse des variants : FLiRT fait son show

Ah, cela faisait quelques jours que je n’avais pas entendu parler de nouveaux variants cette danse incessante de variant du Covid-19 ! Voici donc le tout nouveau “FLiRT”, parce que rien ne dit “romance” comme une mutation virale, non ? Avec ses lettres charmantes – F456L et R346T – on pourrait presque croire à une invitation à un cocktail génétique.

C’est un peu comme une nouvelle star hollywoodienne, ce “KP.2”, ouais, il arrive aux États-Unis et en Europe avec tout le glamour d’une célébrité montante. Plus contagieux que ses prédécesseurs, on pourrait presque le voir trôner sur le tapis rouge des pandémies.

Aux États-Unis, il prend le devant de la scène, passant de 14 % à 28 % en un clin d’œil. En Europe, il est encore en train de peaufiner son numéro, mais il commence à faire des apparitions dans toute la région, comme une rockstar en tournée. L’Espagne a déjà eu l’honneur de ses premiers concerts, en Catalogne, bien sûr.

Le combat des variants : JN.1 contre FLiRT

Ce qui effraie les scientifiques, c’est que ce gars-là semble un peu plus difficile à impressionner par nos vaccins, mais bon, au moins il ne semble pas plus méchant que ses prédécesseurs. On peut dire qu’il respecte la tradition familiale, c’est déjà ça.

Alors, entre ce nouveau rebelle qui débarque et la levée des restrictions juste à temps pour l’été et avant les JO, on pourrait bien avoir droit à une nouvelle saison de la série à succès “La Contamination est dans l’Air”. Les scientifiques sont sur le qui-vive, prêts à nous rappeler de garder nos masques, histoire de ne pas transformer nos plages en plateaux de tournage de films d’horreur.

Pendant ce temps, en France, le bon vieux variant JN.1 reste en tête d’affiche, mais il voit que la concurrence monte en puissance. Alors, restons sur nos gardes, les amis, et n’oublions pas de passer notre test Covid si jamais on se sent un peu “varianté”.

Citation de Madame-Raleuse.com

Entre le nouveau variant FLiRT et nos vacances estivales, le Covid-19 prépare son come-back en mode blockbuster.

Exprimez-vous !

Le variant FLiRT sera-t-il le protagoniste de notre été ou devrons-nous changer le scénario ? Qu’en pensez-vous ? Dites-nous dans les commentaires !

(source : CNews)

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

3 Comments

  1. Vous avez écrit : “histoire de ne pas transformer nos plages en plateaux de tournage de films d’horreur.” C’est pas plutôt l’inverse ?? : histoire de transformer nos plages en plateaux de tournage de films d’horreur.
    Ecriture à l’aide de l’intelligeance artificielle ? Merci.

    1. Bonjour Jean Claude, il y a plusieurs façons de le lire, mais c’était écrit dans le sens où “les scientifiques sont en alerte et prêts à nous rappeler de garder nos masques pour éviter que les gens soient malades sur nos plages”.

  2. XIIIe siècle, Robert de Sorbon, le fondateur du collège de Sorbonne de l’université de Paris, collège consacré à la théologie, dont il définit ainsi le projet :
    « Vivre en bonne société, collégialement, moralement et studieusement ». Ce terme de Sorbonne est aussi utilisé par métonymie pour désigner l’ancienne université de Paris, sous l’Ancien Régime de 1200 à 1793, puis de 1896 à 1971, ainsi que les anciennes facultés des sciences (1811) et des lettres de Paris (1808) au cours du XIXe siècle.

    Vivre la mission de La Sorbonne, telle que définie lors de sa création au XIIIe, par sa fondateur Robert de Sorbon.

    Le vivre 8 siècles plus tard, 800 ans, soit 32 générations plus tard. Ça serait vivre le COVID FLIRT comment ?

    Le vivre en bonne société.
    # respect de chacun
    Le vivre collégialement.
    #liberté de choix
    Le vivre moralement.
    #moralement
    adverbe
    1.
    Conformément à une règle de conduite.
    Acte moralement condamnable.
    2.
    Sur le plan spirituel, intellectuel.

    Le vivre studieusement.
    # studieusement
    adverbe
    D’une manière studieuse, appliquée et sérieuse.
    Réviser studieusement.
    >>> avoir accès aux données d études sur la chose en question

    >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *