Ameli – Campagne de vaccination Covid-Grippe : L’image subjective des agents en noir suscite interrogations et débats

Santé
campagne améli covid grippe

Plongez au cœur de la campagne de vaccination contre la grippe et la Covid à travers le regard aiguisé de Madame-Raleuse.com. Dans cette exploration sans compromis, découvrez comment l’image subjective des agents vêtus de noir transforme l’ascenseur en un piège mortel. Préparez-vous à être secoué par cette plongée troublante dans la coercition médicale. Êtes-vous prêts à affronter la vérité ?

L’ascenseur de l’horreur

Ah, la campagne de vaccination, ce spectacle aussi réjouissant qu’un défilé de clowns tristes ! L’Assurance Maladie nous gratifie d’une mise en scène digne des plus grands films d’horreur. Imaginez-vous, un ascenseur, ce petit cocon d’intimité, transformé en piège mortel par l’arrivée soudaine de deux individus aussi charmants qu’un duo de croque-mitaines : la grippe et le Covid-19.

capture ecran
Capture écran site Améli sur la campagne de vaccination

Nos chers seniors, femmes enceintes et malades chroniques se retrouvent alors pris au piège, telles des proies faciles, coincées entre la paroi froide de l’ascenseur et la menace incarnée par ces deux indésirables. Un huis clos digne des plus grands suspenses, où la seule issue semble être celle de l’aiguille salvatrice.

Les enfants de la coercition

Et là, surgissent nos deux hommes en noir, tellement élégants qu’ils pourraient facilement passer pour des agents secrets d’un régime autoritaire. Leur mission ? Imposer la vaccination, sans laisser la moindre échappatoire à leurs victimes désignées. Ils ont l’air si sérieux, si déterminés, qu’on en viendrait presque à croire qu’ils ont passé un accord avec le diable lui-même.

Alors, merci Ameli pour cette mise en scène digne d’un thriller psychologique. On se sent presque comme des personnages de film, condamnés à jouer notre rôle dans cette tragédie moderne où la seule issue semble être de se plier à la volonté des autorités sanitaires. Car après tout, qui a dit que la vaccination ne pouvait pas avoir un petit goût de totalitarisme ?

Citation de Madame-Raleuse.com

La vaccination : un thriller coercitif où l’ascenseur de l’horreur devient le théâtre d’une dictature médicale, avec des agents en noir en guise de bourreaux.

Exprimez-vous !

Quelle est votre réaction face à cette mise en scène angoissante de la campagne de vaccination ? Partagez votre avis sur cette coercition médicale orchestrée dans l’ascenseur de l’horreur. Exprimez-vous dans les commentaires ci-dessous !

capture ecrab
campagne re

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *