botulisme russie

Dans le tourbillon médiatique de Moscou, entre intoxications alimentaires et suspicions diplomatiques, Madame-Raleuse.com dévoile une analyse sarcastique et percutante. Découvrez comment le botulisme transforme les salades en armes diplomatiques et si Valérie Hayer y verrait une nouvelle ingérence étrangère. Plongez-vous dans un récit où chaque feuille de laitue cache peut-être plus qu’un simple légume.

Panique à Moscou : le botulisme fait le show

Ah, Moscou, ville des contrastes ! Entre la vodka et les intoxications alimentaires, difficile de choisir sa dose quotidienne de suspense. Cette fois-ci, c’est le botulisme qui fait son show, transformant les salades en potions magiques pour la paralysie musculaire. Anastassia Rakova, l’adjointe du maire, jongle habilement avec les chiffres : 121 intoxiqués, dont 55 dans un état grave, mais rassurez-vous, la vie de ces patients n’est pas menacée, c’est juste un peu de botulisme après tout, pas de quoi en faire un plat… oh, pardon, trop tard.

Diplomatie à la russe : quand les salades font des vagues

Pendant ce temps, l’entreprise de livraison de plats cuisinés, prise au piège de son succès toxique, retire précipitamment ses salades suspectes de la vente et met en pause son application pour une vérification en règle, histoire de s’assurer que même leurs croûtons ne vont pas provoquer un nouveau buzz dans les urgences.

La revanche des crudités : Valérie Hayer et le botulisme

En attendant, à l’international, on se demande avec une pointe d’ironie : est-ce une vengeance française que de s’inquiéter pour Valérie Hayer qui a disparue de la scène médiatique depuis l’échec aux élections européennes et sa position sur ces affaires moscovites ? Après tout, si pour elle, les punaises de lit étaient une ingérence russe, peut-être que maintenant, chaque feuille de laitue suspecte cache une mission secrète de déstabilisation à la française. Car en matière de botulisme, chacun sait que la diplomatie se fait à coup de crudités empoisonnées, et que chaque tomate cerise peut cacher un espionnage gourmet.

Citation de Madame-Raleuse.com

À Moscou, même les salades deviennent des outils de diplomatie toxique.

Exprimez vous !

Quelle serait la réaction de Valérie Hayer face à cette nouvelle crise alimentaire à Moscou ? Partagez votre opinion !

(source : Le Figaro)

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *