danone lait végétal

Découvrez le passage au lait d’avoine de Danone avec Madame-Raleuse.com : une victoire écologique ou un coup dur pour les éleveurs locaux et producteurs de lait de vache dans le Gers, sacrifié au nom du profit ?

Le salut vert de Danone

Alors que nos vaches sont coupables de pollution avec leurs flatulences, on ne peut que remercier Danone de tourner le dos au lait de vache au profit du lait d’avoine, la solution écologique par excellence ! Ah, quelle initiative salvatrice pour notre planète malmenée ! Adieu les méfaits environnementaux du lait de vache, bonjour la pureté du lait végétal !

Dans cette épopée épique de la transition alimentaire, Danone se dresse tel un chevalier en armure brillante, prêt à sauver la planète avec une brique de lait d’avoine à la fois. Ah non, pardon, je me suis trompé de cause. En réalité, c’est pour maximiser ses profits en suivant la mode des consommateurs que Danone a pris cette décision. Mais ce n’est qu’un détail, revenons à nos vaches !

Et quelle ironie divine que cette transformation miraculeuse survienne dans le paisible décor champêtre de Villecomtal-sur-Arros, comme un symbole de la renaissance verte au cœur même de la campagne française !

Les éleveurs locaux, bien sûr, ne peuvent que jubiler face à cette transformation exaltante de leur secteur d’activité. Se faire retirer le tapis sous les pieds du jour au lendemain n’a jamais été aussi exaltant ! Merci, Danone, pour cette brusque secousse qui nous rappelle que la vie est pleine de surprises, surtout quand il s’agit de notre gagne-pain.

Le sacrifice des éleveurs

Et que dire de l’importation de l’avoine ? Quelle stratégie brillante de la part de Danone de préférer l’avoine espagnole et allemande à la production locale ! Après tout, pourquoi soutenir les agriculteurs du coin quand on peut enrichir les économies étrangères ? Les frontières sont des barrières bien trop insignifiantes quand il s’agit de suivre les tendances mondiales.

En fin de compte, Danone mérite une ovation debout pour sa contribution inestimable à la lutte contre le réchauffement climatique engendré par les pets de vaches, même si cela signifie sacrifier quelques éleveurs locaux sur l’autel de la modernité. Gloire à Danone, le sauveur de la planète, et que le lait d’avoine coule à flots dans nos verres pour les siècles des siècles !

Citation de Madame-Raleuse.com

Danone, le héros écologique qui sacrifie les éleveurs sur l’autel du profit vert.

Exprimez-vous !

Et vous, pensez-vous que le passage au lait végétal justifie le sacrifice des éleveurs locaux ? Qu’en pensez-vous ? Laissez-nous vos réflexions dans les commentaires ci-dessous !

(source : France 3)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

2 Comments

  1. L’article de France 3 Occitanie “Après des décennies de suprématie dans le cœur des consommateurs, le yaourt au lait de vache devient “has been”. Les ménagères du monde entier se tournent désormais de plus en plus vers le lait végétal.” Est une volonté des ménagères ou des industriels qui orientent la pensée. Par ailleurs, quid du score (véritable) nutritionnel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *