Dérive sectaire article 4 : Le Conseil constitutionnel approuve le délit de “provocation à l’abstention de soins médicaux”

JusticeLibertéSanté
dérive sectaires

Article 4 sous les feux de la critique : Le Conseil Constitutionnel valide le délit de “provocation à l’abstention de soins médicaux”. Madame-Raleuse.com vous dévoile les dessous brûlants de cette décision controversée. Attachez vos ceintures, ça va secouer !

La sagesse du Conseil Constitutionnel : Délices judiciaires

Ah, la sagesse du Conseil constitutionnel a encore frappé ! Ils ont béni la nouvelle chasse aux sorcières médicales : la loi contre les dérives sectaires inclut désormais un délit bien croustillant de “provocation à l’abstention de soins médicaux”. Mais bien sûr, certains politiciens ont eu l’audace de remettre en question cette mesure révolutionnaire, criant au scandale contre cette “atteinte disproportionnée à la liberté d’expression”. Comme si le droit de persuader quelqu’un d’abandonner son traitement contre le cancer était une simple manifestation d’opinions variées !

Mais heureusement, le Conseil constitutionnel, dans toute sa clémence, a décidé que ce délit était on ne peut plus précis, laissant ainsi place à la créativité des avocats pour trouver les failles subtiles dans la loi. Parce que oui, la dernière chose dont notre système judiciaire a besoin, c’est de simplification et de clarté !

Attention, gourous 2.0 en péril !

Alors, pour tous les “gourous 2.0” qui veulent nous vendre leurs potions magiques contre le cancer, méfiez-vous ! La nouvelle loi vous réserve une chambre d’hôtel gratuite avec des barreaux en prime, pour une durée d’un an et une amende de 30 000 euros. Et si vous avez vraiment bien réussi à convaincre vos victimes de vous suivre dans l’abîme de la santé, eh bien, vous pourriez profiter de trois ans de vacances en prison et d’une amende de 45 000 euros. Ça c’est ce qu’on appelle une politique de santé radicale !

Citation de Madame-Raleuse.com

Une loi qui étouffe la liberté d’expression ou une bouée de sauvetage pour la santé publique ? Le débat est ouvert.

Exprimez-vous !

Pensez-vous que cette loi est une protection nécessaire contre les dangers des faux remèdes, ou bien une intrusion inacceptable dans la liberté d’expression ? Exprimez-vous dans les commentaires et participez au débat !

(source : France Info)

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *