nemo non binaire

Plongez dans les eaux tumultueuses de l’Eurovision 2024 avec Madame-Raleuse.com, où le triomphe inattendu de Nemo soulève des questions brûlantes sur l’identité, la représentation et la révolution non binaire. Accrochez-vous, ça va remuer les fonds marins !

Le triomphe de Nemo

Ah, Nemo, tellement perdu dans les profondeurs de sa propre identité qu’on pourrait le confondre avec Doris, la poissonneuse de “Le monde de Nemo”. Sa victoire à l’Eurovision est un véritable exploit, aussi remarquable que de trouver un poisson clown dans l’océan. Armé de son drapeau aux couleurs aussi énigmatiques que les énigmes de l’Atlantide, il a défilé tel un conquérant sur la scène, sous les regards ébahis d’un public se demandant probablement s’il était tombé dans une version queer de “Pirates des Caraïbes”.

La révolution des identités Non Binaires

Ah, les drapeaux non binaires, ces étendards de la révolution des genres, hissés haut et fier comme des pavillons sur un navire en pleine tempête, défiant les vagues conservatrices de l’Eurovision. On peut imaginer la panique dans les coulisses alors que les organisateurs réalisent qu’ils ont laissé échapper un poisson rouge dans leur étang coloré.

Mais attendez, ce n’est pas tout ! Nemo a dû se faufiler comme un agent secret pour introduire son drapeau rebelle dans la compétition. Quelle audace ! On peut déjà imaginer les discussions houleuses entre les responsables de l’Eurovision se demandant comment diable ils ont pu laisser passer une telle provocation. “Quelqu’un a oublié de vérifier le contenu de la boîte de pandore avant de laisser le spectacle commencer !”, auraient-ils pu murmurer en sirotant leur café, le regard perdu dans le vide intersidéral.

Citation de Madame-Raleuse.com

Nemo a fait bien plus que conquérir l’Eurovision, il a hissé les couleurs de la révolution non binaire dans un océan de conservatisme.

Exprimez-vous !

Ce triomphe de Nemo à l’Eurovision marque-t-il un véritable tournant dans la représentation des identités non binaires ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis ci-dessous !

(source : Huffopost)

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *