Explosion des inégalités mondiales : Le rapport Oxfam révèle le scandale mondial des milliardaires

Écomomie
milliardaires généré par craiyon

Sur Madame-Raleuse.com, accrochez-vous, car la réalité des inégalités mondiales est plus cinglante que jamais. Dans un monde où les milliardaires s’enrichissent de 14 millions de dollars par heure, préparez-vous à une plongée sarcastique et percutante dans les méandres de l’absurdité financière. Lâchez vos ceintures, ça va secouer !

La symphonie des inégalités

Ah, la douce mélodie des inégalités qui s’accentuent, c’est toujours une symphonie réjouissante, n’est-ce pas ? Oxfam, cette trublionne des rapports annuels, nous offre une nouvelle pépite à se rouler par terre. Attachez vos ceintures, mes amis, ça va secouer !

Au pays des milliardaires, où les chiffres sont aussi grotesques que les cheveux de Trump, Oxfam nous apprend que la fortune des cinq magnats du monde a connu une croissance plus rapide que la vitesse à laquelle je deviens sarcastique. De 405 milliards de dollars à 869 milliards en 2023, soit une petite augmentation de 14 millions de dollars par heure. Ah, mais bien sûr, pourquoi pas ? Qui n’a pas besoin de quelques millions de plus pour ses petits caprices horaires ?

Et pendant ce temps-là, la richesse des cinq milliards de personnes en bas de l’échelle décide de faire une petite descente aux enfers. Les 1% les plus riches se la coulent douce avec 48% de tous les actifs financiers du monde. Mais bon, qui a dit que la démocratie avait besoin de bases solides de toute façon ?

Oligopoles et priorités tordues

En France, terre de l’amour, du fromage et des inégalités, les quatre magnats du pognon ont vu leur fortune augmenter de 87%. On peut imaginer qu’ils ont dû se serrer la ceinture, pauvres chéris. Pendant ce temps, la richesse du commun des mortels dégringole. Mais c’est pas grave, on a des oligopoles qui se forment partout. Google règne en maître dans les recherches en ligne, Big Pharma s’éclate avec ses mergers1, et deux entreprises détiennent maintenant 40% du marché mondial des semences. Quelle belle diversité !

Oxfam, ce grincheux du Forum de Davos, préconise une imposition plus lourde des richards et un petit boost des services publics. Parce que, soyons honnêtes, qui a besoin de santé et d’éducation quand on peut avoir des milliards ?

Bien sûr, il y a toujours des grincheux qui critiquent ce rapport. Certains disent que la méthode n’est pas assez subtile, que les données ne sont pas agrégées avec assez de précautions. Mais bon, qui a besoin de précision quand on peut s’amuser avec des chiffres mirobolants ?

En tout cas, on peut être tranquilles, dans le très chic Forum de Davos, on se préoccupe surtout de restaurer la confiance. Parce que les vrais problèmes, ce ne sont pas les inégalités, c’est la désinformation et l’émergence de l’intelligence artificielle. Ah, le monde merveilleux des priorités bien placées !

1 Le terme “mergers” se réfère à des opérations de fusion ou de regroupement d’entreprises. Une fusion (ou fusion-acquisition) survient lorsque deux entreprises décident de combiner leurs activités pour former une nouvelle entité. Ces opérations peuvent avoir diverses motivations, telles que la recherche de synergies, l’expansion du marché, l’optimisation des coûts, ou le renforcement de la compétitivité. Le terme “mergers” est souvent utilisé pour décrire ces transactions dans le contexte des marchés financiers et des opérations d’entreprise.

Citation de Madame-Raleuse.com

Quand les milliardaires s’enrichissent de 14 millions de dollars par heure, la symphonie des inégalités joue une mélodie déconcertante, et la démocratie danse sur un fil ténu.

Exprimez-vous !

Et vous, que pensez-vous de cette folle course aux milliards qui s’accélère chaque heure ? Les inégalités grandissantes sont-elles une fatalité ou une aberration à combattre ? Partagez votre avis ci-dessous !

(source : Ouest-France)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *