chomeur

Madame-Raleuse.com dévoile les coulisses d’une future réforme orchestrée par Gabriel Attal. Plongez dans un univers où le travail devient une obsession et où l’assurance chômage est sur le point de subir un bouleversement sans précédent. Êtes-vous prêt à découvrir la face cachée de cette politique aux conséquences incertaines ?

Gabriel Attal : Sauveur des travailleurs ?

Ah, mais voilà une nouvelle des plus réjouissantes ! Comme promis, Gabriel Attal, notre héros moderne, se dresse tel Don Quichotte contre les moulins à vent de l’assurance chômage. Ah, oui, parce que visiblement, l’idée que des gens puissent toucher du fric en restant à la maison à se gratter le nombril, ça le révolte, le Gabriel. Il nous refait le coup du “travail, travail, travail”, alors qu’il ne sait même pas ce que c’est de mettre les mains dasn le cambouis et d’avoir les mains pleines de callosités !

Alors là, accrochez-vous bien, parce que Gabriel, il compte faire dans le lourd : réduire les indemnités de chômage et resserrer les critères d’éligibilité. Ah, les joies de se retrouver sans emploi et de se faire taper sur les doigts en même temps, c’est pas un rêve ça ? Et pour couronner le tout, il veut doubler, voire tripler, les contrôles des glandeurs inscrits à “France Travail” (oui, c’est le nouveau nom de Pôle Emploi, faut suivre un peu). Parce que bon, si t’es au chômage, c’est forcément que t’as une combine pour frauder, pas vrai ?

La quête du plein-emploi

Et attention, on parle même du plein-emploi d’ici la fin du quinquennat ! Gabriel organise un séminaire où il va sûrement sortir son chapeau de magicien pour faire apparaître des emplois comme des lapins dans un tour de prestidigitation. Parce que voyez-vous, le taux de chômage, c’est juste une statistique. Ça change pas grand-chose à la vie des gens, mais ça fait bien sur les fiches PowerPoint.

Bien sûr, y’en a toujours pour râler, genre le président du Medef qui chouine que ça pourrait créer des tensions. Mais bon, Gabriel a des œillères plus grandes que celles d’un cheval au Grand Prix de l’Arc de Triomphe. Il est déterminé à laisser sa trace dans l’histoire avant que son mandat ne se termine. Et tant pis si ça ressemble plus à un coup de pied dans la fourmilière qu’à un véritable progrès social. En tout cas, ça promet de belles discussions autour de la machine à café, surtout pour ceux qui risquent de se retrouver sur le carreau. Ah, la politique, quel beau spectacle !

Citation de Madame-Raleuse.com

Gabriel Attal, le magicien du plein-emploi, jongle avec les chiffres du chômage pour masquer sa politique de restriction des droits des travailleurs.

Exprimez-vous !

Et vous, pensez-vous que les mesures de Gabriel Attal vont réellement favoriser l’emploi ou simplement précariser davantage les chômeurs ? Partagez vos impressions dans les commentaires !

(source : La Dépèche)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

One Comment

  1. Depuis 20 ans les élus réduisent les allocations chômages et à chaque fois ils disent que cela va réduire les chômeurs. Mais non seulement les cotisations à cette assurance ne déminuent pas mais le chômage ne diminue pas non plus. Si , les élus continuent à réduire chaque année l’indemnisation, les salariés cotiseront et ne seront plus payés en perdant leur emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *