macron et la bureaucratie

Accrochez-vous, lecteurs intrépides ! Madame-Raleuse.com débarque avec un coup de tonnerre dans le monde politique. Dans un récit ciselé d’humour acide et de vérités sans filtre, elle démonte les frustrations de Macron face à l’immobilisme administratif. Prêt à plonger dans un tourbillon de sarcasme et de critiques bien senties où “bibi” ne veut plus être le seul à payer la note ? Attachez vos ceintures, ça va décoiffer !

Macron: Le grand ras-le-bol

Ah, quelle surprise, Emmanuel Macron demande aux hauts fonctionnaires de se bouger un peu plus vite et de simplifier l’État. Parce que bon, apparemment, les critiques incessantes, ça commence à lui taper sur les nerfs, le pauvre président. C’est vrai quoi, pourquoi est-ce que c’est toujours sur lui que ça retombe à chaque fois ?

Alors là, Macron, il sort le grand jeu devant ses potes fonctionnaires, leur demandant de se sortir les doigts pour rendre l’action publique plus simple. Il est tellement désespéré qu’il en arrive à faire des discours d’une heure devant 700 cadres dirigeants, qui doivent sûrement se demander s’ils seront payés en heures supplémentaires pour écouter ses jérémiades.

Il paraît que les Français lui balancent des trucs du genre “il vit ailleurs” ou “il est déconnecté” quand il se balade. Et devinez quoi ? C’est lui qui en prend plein la figure à la fin. Il en a ras le bol que “bibi” doive toujours raquer pour les erreurs des autres. Comme si c’était sa faute s’il s’est engagé à faire des trucs et que les autres se sont tiré les doigts du nez.

Macron: Le génie des solutions

Il nous sort aussi le coup du “préfet de département doit être un patron de l’État”. Ah oui, c’est sûr, le préfet, ce héros méconnu, va devenir le sauveur de la nation. Et il veut aussi déplacer tous les tracas administratifs au niveau du département. Parce que bon, faut croire que les fonctionnaires parisiens sont trop occupés à siroter leur café pour s’en occuper correctement.

Et là, Macron, il nous fait son numéro de “moins de délais, moins de paperasses”. Ouais, super idée mec, pourquoi on y avait pas pensé avant ? Ah si, peut-être parce que c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais bon, on va tous se serrer les coudes et transformer cette montagne de bureaucratie en un petit tas de papiers bien rangés, promis juré.

Et pour couronner le tout, il veut “systématiser” les Conseils nationaux de la refondation. Comme si rajouter un autre comité où tout le monde se tire dans les pattes allait miraculeusement résoudre nos problèmes. Mais bon, c’est sûr, Macron y croit dur comme fer, même si personne d’autre n’est convaincu. Sacrée Macron, toujours là où on l’attend pas !

Citation de Madame-Raleuse.com

Macron : À force de simplifier l’État, on risque de voir ‘bibi’ devenir notre seul contribuable !

Exprimez-vous !

Que pensez-vous de l’appel de Macron à simplifier l’État avant que “bibi” ne paie encore ? Êtes-vous d’accord avec sa frustration ou pensez-vous qu’il est temps pour lui de prendre ses responsabilités ? Partagez vos réflexions dans les commentaires ci-dessous !

(source : Cnews)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

4 Comments

  1. – La culture en France c’est ce qui manque le plus et Jean Rostand se posait la question – Qu’est-ce que la culture ?=
    La culture ce n’est pas avoir le cerveau farci de dates, de noms ou de chiffres, c’est la qualité du jugement, l’exigence logique, l’appétit de la preuve, la notion de la complexité des choses et de l’arduité des problèmes. C’est l’habitude du doute, le discernement dans la méfiance, la modestie d’opinion, la patience d’ignorer, la certitude qu’on n’a jamais tout le vrai en partage; c’est avoir l’esprit ferme sans l’avoir rigide, c’est être armé contre le flou et aussi contre la fausse précision, c’est refuser tous les fanatismes et jusqu’à ceux qui s’autorisent de la raison ; c’est suspecter les dogmatismes officiels mais sans profit pour les charlatans, c’est révérer le génie mais sans en faire une idole, c’est toujours préférer ce qui est à ce qu’on préférerait qui fût.( J.Rostand 1968)

  2. – « M. Charles de Gaulle aurait dit : « Je n’aime pas les communistes parce qu’ils sont communistes, je n’aime pas les socialistes parce qu’ils ne sont pas socialistes, et je n’aime pas les miens parce qu’ils aiment trop l’argent. »
    Charles De Gaulle disait les partis politiques sont bel et bien une catastrophe pour la nation ! = Cliquez pour écouter l’analyse = https://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00322/critique-du-regime-des-partis.html

    – Objet : Regardez, écoutez “SIMONE WEIL philosophe ne pas confondre avec Simone Veil la politique – Pourquoi il faut supprimer les partis politiques. Comme elle a raison….!!! ETONNANT QUE SON ANALYSE DES PARTIS POLITIQUES NE SOIT PAS PLUS CONNUE !! Son analyse est excellente et prêche pour Des valeurs…la gouvernance du PEUPLE SOUVERAIN…DANS UNE VRAIE DEMOCRATIE… Cliquez pour écouter = https://www.youtube.com/watch?v=Pg0qv0kIaKo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *