Scandale arrêts maladies : Le gouvernement envisage de passer de 3 jours à 6 jours de carence afin d’économiser

ÉcomomieSanté
carence

Découvrez avec Madame-Raleuse.com comment le gouvernement envisage d’augmenter le nombre de jours de carence pour les travailleurs malades. Découvrez cette nouvelle mesure controversée et partagez votre avis dans les commentaires !

L’idée de génie du gouvernement

Ah, c’est tellement évident, n’est-ce pas ? Le gouvernement, dans toute sa magnanimité, cherche de nouvelles façons de nous faire économie. Et devinez quoi ? Ils ont trouvé la pépite : augmenter les jours de carence pour les arrêts maladie des travailleurs ! Parce que rien ne dit “solidarité” comme rendre la vie encore plus difficile aux malades, n’est-ce pas ?

C’est une idée brillante, vraiment. Ils veulent rallonger le délai avant que la sécurité sociale ne commence à indemniser les pauvres âmes assez malchanceuses pour tomber malades. Trois jours ? Ha ! C’est trop généreux, selon eux. Ils ont sûrement pensé, “Pourquoi ne pas rendre la vie encore plus intéressante en faisant attendre les gens six jours avant qu’ils ne voient un seul centime ?”

Et devinez qui va en pâtir ? Oh, juste les employeurs, qui vont devoir compenser ce cadeau empoisonné en payant eux-mêmes les salariés pour ces jours de carence. Ou bien les salariés eux-mêmes, bien sûr, qui devront se contenter de perdre une partie de leur maigre salaire chaque fois qu’ils sont malades. Mais bon, tant que l’argent reste dans les bonnes poches, n’est-ce pas ?

Les lamentations des patrons

Ah, ces patrons, toujours en train de geindre ! Ils craignent évidemment que cette petite blague gouvernementale ne les oblige à compenser financièrement ces jours de carence supplémentaires. Imaginez, passer de trois à six jours de carence, c’est carrément doubler le fardeau pour ces patrons charitables qui avaient déjà la gentillesse de prendre en charge les jours de carence légaux. Mais bon, qui s’en soucie vraiment, n’est-ce pas ?

Et là, tenez-vous bien, on nous explique que cette mesure pourrait nous faire économiser un milliard d’euros par an. Ah, l’argent économisé sur le dos des malades, rien de tel pour réchauffer le cœur, n’est-ce pas ? Qui aurait cru que la santé publique pouvait être si rentable ? Merci, gouvernement, pour ces merveilleuses idées. Qui a dit que l’humour était mort en politique ?

Citation de Madame-Raleuse.com

Rire jaune : quand l’économie prime sur la santé des travailleurs.

Exprimez-vous !

Et vous, pensez-vous que le gouvernement devrait sacrifier la santé des travailleurs pour économiser de l’argent ? Exprimez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : Midi Libre)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *