Scandale aux JO 2024 : Enquête sur la rémunération de Tony Estanguet, Président de COJO, secoue Paris !

ÉcomomieJustice
justice jo 2024

Préparez-vous à plonger dans un scandale retentissant aux JO 2024 ! Madame-Raleuse.com vous dévoile les dessous d’une enquête sur la rémunération de Tony Estanguet, Président de COJO. Accrochez-vous, car les révélations vont vous laisser sans voix !

Les JO 2024 et l’enquête sur la rémunération de Tony Estanguet

Ah, les JO 2024 à Paris, l’événement tant attendu ! Mais tiens, quelle surprise, Tony Estanguet, le président du comité d’organisation, est sous le feu des projecteurs pour une petite enquête sur sa rémunération. Rien de bien inhabituel dans le monde des sports et de la politique, n’est-ce pas ?

Apparemment, notre cher Tony a touché la modique somme de 270 000 euros bruts par an jusqu’en 2020. Mais attendez, il y a une petite subtilité ! Cette rémunération pouvait évoluer, mais seulement dans la limite de 20 %, en fonction de sa “performance”. Parce que oui, organiser des Jeux olympiques, c’est un peu comme participer à une course à la médaille d’or, n’est-ce pas ? On veut voir Tony sprinter dans les couloirs du bureau pour mériter son salaire !

Mais voilà, il semblerait que Tony ait eu une idée de génie : créer une société qui facture des “prestations non commerciales” au comité d’organisation qu’il dirige lui-même. Vous savez, c’est toujours plus simple quand on peut s’auto-facturer des trucs non commerciaux, n’est-ce pas ? Ça donne un petit côté mystérieux à l’affaire.

Les réactions et le “grand étonnement” du comité d’organisation

Bien sûr, tout cela a suscité quelques questions sur le “contrôle de la réalité et la qualité des prestations” fournies par la société de Tony. Mais bon, qui s’en soucie vraiment ? Après tout, c’est juste une petite enquête, rien de bien sérieux.

Et bien sûr, le comité d’organisation fait part de son “étonnement”. Ah, l’éternel étonnement des responsables politiques et sportifs lorsqu’ils sont pris la main dans le sac. “Mais comment cela a-t-il pu arriver ? Nous sommes tellement surpris !” Bien sûr, les règles de rémunération étaient strictement encadrées, comme toujours. Rien à voir avec une tentative de contourner les lois, bien sûr.

Allez, vivement les JO 2024, où la compétition ne se jouera pas seulement sur les terrains, mais aussi dans les coulisses des enquêtes judiciaires !

Citation de Madame-Raleuse.com

Les JO 2024 : là où les médailles ne sont pas les seules choses qui brillent en coulisses.

Exprimez-vous !

Pensez-vous que les jeux Olympiques de Paris 2024 sont déjà gagnés… par la polémique ? Partagez vos réflexions avec nous maintenant !

(source : Le Figaro)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *