Scandale aux urgences : Bébé en détresse respiratoire refusé ! Un manque de place à l’hôpital de Saintes, Charente-Maritime, en question

ÉcomomieSanté
bébé insuffisance respiratoire refusé aux urgences

Madame-Raleuse.com vous dévoile une histoire qui vous fera frémir d’indignation ! Découvrez comment un bébé en détresse respiratoire s’est vu refuser l’accès aux urgences pédiatriques de l’hôpital de Saintes, Charente-Maritime.

Une entrée VIP, mais pas pour tout le monde

Oh, quelle histoire palpitante ! Vous ne pouvez pas vous empêcher de rire… ou pleurer… ou les deux ? Une petite fille d’un an en détresse respiratoire, mais hélas, pas assez “VIP” pour pénétrer dans les prestigieuses urgences pédiatriques de l’hôpital de Saintes. Apparemment, même les poumons en pleine crise ne sont pas une invitation suffisante à la fête hospitalière, car il n’y avait tout simplement pas assez de chaises musicales disponibles pour elle.

Le père, qui devait sans doute s’attendre à un accueil de type tapis rouge, s’est retrouvé plutôt avec une porte fermée. Il était probablement en train de penser : “Oh, mais bien sûr ! On peut bien s’installer confortablement dans le hall en attendant que les médecins fassent leur numéro de jonglage avec les lits disponibles.” Malheureusement, même Cognac et Rochefort n’ont pas réussi à offrir un accès VIP aux urgences pour la petite. On peut imaginer le médecin de garde à Rochefort, probablement en train de jouer à cache-cache avec les lits vides, alors que la petite fille essayait de respirer.

La réunion avec les maîtres de la tente des urgences

Heureusement, le père, peut-être doté d’un sens de l’humour remarquable, a appelé le Samu. Ils ont apparemment trouvé la blague drôle et ont décidé d’intervenir directement sur le parking de l’hôpital. Certainement une performance de cirque à ne pas manquer ! Mais bon, tout est bien qui finit bien, la petite fille est maintenant en pleine santé. Cependant, le père reste furieux et perplexe, se demandant comment en France, en 2024, il est possible de se voir refuser l’accès aux urgences parce que, voyez-vous, il n’y a pas assez de sièges dans la salle d’attente.

En attendant, la famille va avoir le privilège d’une réunion avec l’hôpital, où ils pourront probablement proposer des idées comme “peut-être investir dans des lits superposés pour maximiser l’espace ?” ou “pourquoi ne pas organiser des courses de chaises roulantes pour les patients impatients ?” Qui sait, peut-être que ce sera le prochain grand spectacle des urgences !

Citation de Madame-Raleuse.com

En 2024, même les urgences pédiatriques deviennent des parcours du combattant.

Exprimez-vous !

Comment pouvons-nous accepter qu’en France, en 2024, un bébé en détresse respiratoire soit refusé aux urgences pédiatriques ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : 20Minutes)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *