Accord de libre-échange à 100 milliards de dollars : L’inde et et quatre pays européens scellent un deal historique

Écomomie
libre échange inde

Découvrez le dernier scandale diplomatique décrypté par Madame-Raleuse.com ! Plongez dans le monde absurde des accords de libre-échange impliquant l’Inde et quatre pays européens, où les géants économiques côtoient les tensions diplomatiques, le tout saupoudré d’une dose d’humour cinglant. Accrochez-vous, ça va décoiffer !

Un accord épique

Ah, quel coup de génie ! L’Inde a décidé de s’engager dans un accord de libre-échange d’une valeur de 100 milliards de dollars avec quatre des pays les plus en vogue en Europe, non pas les plus grands, mais bon, ils font partie de l’AELE : la Norvège, l’Islande, la Suisse et le Liechtenstein. Oui, vous avez bien entendu, le Liechtenstein, cette puissance économique mondiale en herbe !

Après une négociation acharnée de 16 ans (on peut déjà voir la rapidité de leur processus décisionnel), voilà qu’ils célèbrent cet accord comme s’ils venaient de découvrir une nouvelle terre promise. Et bien sûr, cela ne pourrait pas être complet sans les discours officiels pleins de clichés. Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a déclaré avec un sérieux à toute épreuve que cet accord symbolisait leur engagement en faveur d’un commerce ouvert, juste et équitable. Oui, parce que rien ne symbolise plus l’équité que de négocier pendant 16 ans pour aboutir à un accord avec le Liechtenstein.

Mais attendez, ça devient encore plus hilarant. Apparemment, selon les officiels, cet accord va ouvrir la voie à la croissance et à la prospérité mutuelles. Oh, bien sûr, parce que c’est bien connu, l’Islande va envahir le marché indien avec ses… poissons ? Pendant ce temps, la Suisse se réjouit de ce nouvel accord qui va lui permettre d’exploiter encore plus le potentiel économique, comme si le Liechtenstein ne suffisait pas à satisfaire leurs ambitions démesurées.

Tensions diplomatiques et convoitises

Et parlant de convoitises, semble-t-il que l’Inde soit en tête de liste pour de nombreux pays. L’Australie, les Émirats arabes unis, et même le Royaume-Uni veulent leur part du gâteau indien. Bon, à part le Royaume-Uni qui a encore quelques soucis avec les formalités du Brexit, semble-t-il que tout le monde se bat pour avoir une place dans le rêve indien.

Mais évidemment, il y a toujours des exceptions à la règle. Les négociations avec le Canada sont au point mort depuis que les deux se sont disputés sur un assassinat en Colombie-Britannique. Rien ne dit “commerce ouvert, juste et équitable” comme des tensions diplomatiques à propos d’un meurtre présumé, n’est-ce pas ?

En somme, on peut dire que le monde des accords de libre-échange est un endroit merveilleusement absurde où les pays se battent pour des parts de marché comme s’ils étaient en train de jouer à une partie de Monopoly géante, avec le Liechtenstein faisant office de la case “Prison”. Qui a dit que la politique internationale n’était pas un spectacle divertissant ?

Citation de Madame-Raleuse.com

Les accords de libre-échange : où les petits pays deviennent soudainement des géants économiques, et où les tensions diplomatiques se mêlent aux ambitions démesurées.

Exprimez-vous !

Les accords commerciaux internationaux : une bouffonnerie diplomatique ou une réelle opportunité économique ? Qu’en pensez-vous ? Partagez vos réflexions dans les commentaires !”

(source : La Tribune)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *