Banques en ligne et politique : Quand Boursorama déclenche la colère de ses clients avec Marion Maréchal

ÉcomomiePolitique
boursorama

Plongez dans le tumulte de la rencontre entre finance et politique avec une invitation inattendue de Boursorama à Marion Maréchal, décryptée par Madame-Raleuse.com. Accrochez-vous, ça va secouer !

La nouvelle tendance bancaire : Inviter la politique à la fête

Ah, l’éternel dilemme des banques en ligne : comment agacer sa clientèle en un seul coup ? Eh bien, laissez-moi vous présenter la dernière innovation de Boursorama : inviter Marion Maréchal pour une petite causerie. Oui, vous avez bien entendu, parce que quoi de mieux pour discuter finance que d’inviter une politicienne, hein ?

Oh, bien sûr, cette décision a été accueillie avec autant de joie qu’une raclette en plein été. Des clients furieux menacent de clôturer leur compte, accusant Boursorama de “normaliser le fascisme”. Rien de tel qu’une petite polémique pour pimenter une journée bancaire, n’est-ce pas ?

Et puis, soyons honnêtes, qui aurait pensé que les clients de Boursorama étaient aussi pointilleux sur leur choix de personnalités politiques invitées lors des conférences ? Certainement pas moi, et probablement pas vous non plus.

La tentative de défense de Boursorama : Une interview, pas une tribune politique

Mais attendez, avant de sortir les fourches et les torches, il semble qu’il y ait eu un malentendu. Boursorama insiste sur le fait qu’il s’agissait simplement d’une interview économique, pas d’une tribune politique. Ouais, bien sûr, on attend de voir !

La banque tente de calmer le jeu en expliquant qu’elle est neutre comme la Suisse, ou du moins c’est ce qu’ils essaient de nous faire croire. D’ailleurs, ils promettent d’inviter d’autres candidats aux élections européennes pour équilibrer les choses. Oh, super, une série de conférences politiques en ligne, exactement ce dont j’avais besoin pour pimenter ma vie bancaire.

En tout cas, l’Arcom et ses règles sur l’équité des temps de parole doivent bien rigoler en voyant cette histoire. Après tout, quoi de plus équitable que d’inviter une politicienne controversée pour une interview sur une plateforme financière ? Ça fait totalement sens, n’est-ce pas ?

Citation de Madame-Raleuse.com

Quand la finance rencontre la politique, même les banques en ligne font des vagues.

Exprimez-vous !

Pensez-vous que les banques en ligne devraient rester neutres en matière politique, ou est-il légitime de les voir s’engager dans des débats politiques ? Partagez votre opinion dans les commentaires !

(source : 20Minutes)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *