indonesie voiture electrique

Dans une ère où les voitures électriques sont célébrées comme la solution ultime contre le changement climatique, une vérité troublante se cache derrière cette façade de progrès. Madame-Raleuse.com explore comment cette transition énergétique a un impact dévastateur sur les communautés autochtones en Indonésie. Découvrez les enjeux cachés derrière nos batteries éco-friendly, où modernité et destruction s’entrelacent dangereusement. (source : Reporterre)

Les voitures électriques : promesses et périls

Ah, bien sûr, les voitures électriques, ces petites merveilles de la modernité, sauvent la planète tout en contribuant à l’extermination des autochtones indonésiens. Bravo pour ce coup double, la transition énergétique a vraiment tout compris !

Imaginez donc : des batteries vertueuses pour nos Tesla et autres bolides éco-friendly, mais au prix de déforester les habitats de tribus isolées. Parce que qui se soucie vraiment de ces peuples autochtones quand on a besoin de nickel pour garder nos batteries chargées ? Et puis, qu’est-ce que c’est que quelques centaines de personnes qui vivent en harmonie avec la nature comparé à notre besoin de mobilité high-tech, hein ?

La face cachée de la ruée vers le nickel

Et pendant ce temps, Eramet et compagnie jouent les chevaliers blancs de l’environnement en créant la plus grande mine de nickel au monde. Bien sûr, ils promettent de respecter les normes environnementales les plus strictes tout en réduisant les autochtones locaux à l’état de figurants dans leur propre forêt. Chapeau bas pour ce respect des droits humains !

Et puis, tout cela pour des batteries qui, au final, polluent autant sinon plus que les bonnes vieilles voitures à essence. Mais bon, pourquoi s’embêter avec des faits quand on peut se vanter de sauver la planète sur les plateaux télé ?

Citation de Madame-Raleuse.com

Les voitures électriques : sauver la planète tout en condamnant des vies humaines.

Exprimez-vous !

Pensez-vous que la transition vers les voitures électriques justifie la destruction des habitats des peuples autochtones en Indonésie ? Donnez-nous votre avis sur ce sujet en commentaire !

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

One Comment

  1. C’est évident que les voitures électriques n’ont rien d’écologique. Il n’y a pas que les forêts d’Indonésie qui sont dévastées. Quid de l’Afrique, mais aussi du Canada et j’en passe. Sans parler de l’exploitation des enfants dans certains pays.
    Et si tout le monde passait vraiment à la voiture électrique d’où viendrait notre électricité ? Des éoliennes que les écolos et ‘l’Europe ‘ voudraient que l’on installe partout en France, quitte à défigurer le paysage, le littoral, et mon Dieu, pourquoi se tracasser de la faune hein! Des sols contaminés, des nuisances sonores etc etc.
    Et je ne parle même pas du recyclage des batteries. Bref, quelle merveilleuse invention!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *