La France étouffe sous le fardeau de la dette : Macron fanfaronne, pendant que les services publics s’effondrent

ÉcomomiePolitique
la france cous les dettes

Plongez dans les méandres de la dette française avec Madame-Raleuse.com ! Découvrez comment nos politiciens jonglent avec les milliards pendant que nos services publics s’effondrent. Préparez-vous à être choqué, à être indigné, et surtout, à agir. La suite vous attend.

La France : Un festin de dette et de désillusion

Ah, la France, ce pays où les chiffres ont une vie propre, où les milliards dansent la gigue sur les feuilles de calcul pendant que le commun des mortels se demande si son hôpital le plus proche a encore des médecins disponibles ou s’ils ont tous pris le premier vol pour des cieux plus cléments.

Alors que notre cher président Macron jongle avec des dettes plus grosses que les rêves de Scrooge McDuck, nos services publics se dégradent plus vite que la patience d’un enfant devant une pile de brocolis. Mais qui s’en soucie vraiment quand on peut avoir des chiffres qui donnent le vertige ? Certainement pas ceux qui ont leur nom inscrit sur les portes dorées des palais présidentiels.

Avec plus de 3 000 milliards d’euros de dettes, on pourrait penser qu’on devrait tous se sentir assez riches pour aller s’offrir des massages au caviar, mais non, apparemment, cet argent n’atterrit pas dans les endroits où on en a vraiment besoin. Enfin, ce n’est que ce que semblent penser les grincheux qui osent regarder derrière le rideau de fumée des discours politiques.

Et pendant que notre cher président se pavane à l’Élysée avec son ministre des Finances, Bruno “balance ton budget” Le Maire, on se demande bien où tout cet argent est passé ? Peut-être qu’il est en train de faire un tour du monde dans les paradis fiscaux, histoire de se dorer la pilule avant de revenir en France pour annoncer que les fonds publics sont comme les chaussettes dans une machine à laver : ils disparaissent mystérieusement.

Les chiffres brillants et la réalité sombre

Et pendant que la France bat des records dans les dépenses publiques, nos services sont aussi efficaces qu’une montre sans aiguilles. Les urgences sont aussi chargées qu’un métro à l’heure de pointe, et trouver un médecin généraliste relève du miracle équivalent à celui de trouver un billet de 500 euros dans la poche d’un pantalon oublié depuis des années.

Mais bon, pourquoi se plaindre quand on peut avoir des chiffres pour nous consoler ? Après tout, tant que Standard & Poor’s ne déclare pas la France comme la nouvelle attraction du parc des dettes souveraines, tout va bien, non ?

Citation de Madame-Raleuse.com

La dette s’envole, les services s’effritent, pendant que nos dirigeants jonglent avec des chiffres et des promesses vides.

Exprimez-vous !

Comment justifier l’explosion de la dette alors que nos services publics peinent à assurer des soins de base ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : Le Point)

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *