courses a l'armement

Entrez dans les coulisses tumultueuses de la politique internationale avec Madame-Raleuse.com ! Découvrez comment l’OTAN jongle avec les caprices de Trump et les tensions grandissantes, tout en participant à la course à l’armement effrénée. L’Europe se prépare à un jeu de puissance dangereux. Accrochez-vous, ça va secouer !

La folie de l’OTAN

Ah, qu’est-ce qu’on s’amuse à l’OTAN ! Les Européens sont en plein effervescence, anticipant avec une joie non dissimulée le retour possible de notre cher Donald Trump. Parce que rien ne réchauffe le cœur plus qu’un petit jeu de “menace et intimidation” entre alliés, n’est-ce pas ?

Imaginez, le week-end dernier, Trump, toujours aussi subtil, a insinué que les Russes pourraient se délecter à loisir des membres de l’OTAN qui ne respectent pas le petit caprice des 2 % de leur PIB consacrés à la défense. Ah, le romantisme de la politique internationale !

Et maintenant, tous ces braves Européens se démènent pour éviter d’être laissés dans le froid si jamais Trump décide de ne plus jouer au Père Noël de la défense. Parce que soyons honnêtes, qui n’a pas envie de se retrouver seuls dans la cour de récréation sans le grand gars costaud des États-Unis pour nous protéger ? Certainement pas la France qui a décidé de doublé son budget militaires pour 2030 !

La course à l’armement européenne

Alors, au lieu de pleurnicher et de se lamenter sur le sort incertain de l’Alliance, les Européens ont décidé d’ouvrir leur porte-monnaie. Oui, vous avez bien entendu ! La meilleure façon de calmer le grand méchant Trump, c’est de lui montrer qu’on peut dépenser autant d’argent en armes que lui. Parce que rien ne crie “solidarité” comme des milliards de dollars jetés dans des gadgets militaires, n’est-ce pas ?

Et c’est parti pour une course effrénée à l’armement ! Les Européens ont sorti leurs tirelires et se sont mis à l’œuvre pour démontrer à Trump qu’ils sont de bons petits soldats qui méritent d’être protégés. C’est tellement touchant de voir à quel point l’argent peut acheter la sécurité… ou du moins, l’illusion de sécurité.

Citation de Madame-Raleuse.com

La politique internationale : là où la folie rencontre la course à l’armement, et où les alliances se brisent sous la pression d’un seul homme.

Exprimez-vous !

Face à la menace d’un Trump capricieux et aux tensions croissantes, l’OTAN prend-elle le chemin de la solidarité ou de la division ? Qu’en pensez-vous ? 🤔 Partagez vos réflexions dans les commentaires ci-dessous !

(source : Euractiv)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

3 Comments

  1. L’ONU et les pays de l’OTAN demandaient la libération du Russe NAVALNY (un escroc notoire) mais pas de Julian Assange qui dit la vérité sur les crimes, escroqueries des USA et autres pays ; étonnant le deux poids et deux mesures de l’ONU et des pays de l’OTAN ?
    Un Julian Assange dit la vérité : il est enfermé et poursuivi, Un Colin Powell ment à l’ONU : il est libre et honoré. Cherchons l’erreur.
    ” La Guerre est , un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent, mais ne se massacrent pas”. Paul Valery
    Mais la question en ce moment est :”quand les USA vont cesser de nuire au monde entier!”

  2. Qui s’est indigné quand les USA Présidaient l’ONU ?
    En IRAK , Libye et autres les USA sans accord de l’ONU, 500.000 morts civils, sans compter les Bombe atomiques contre le japon en 1945 (et des millions de morts des conséquences), qui s’indigne ?
    Sans justifier la guerre mais pas de leçons des pays de l’OTAN et des USA!
    A méditer sur le droit international = Vous ne pouvez pas vider le droit international de son sens et prétendre ensuite qu’une invasion est “illégale”. Tant que nous vivrons dans un contexte de Far West créé par un empire meurtrier à l’échelle planétaire et qui en tire profit, les affirmations sur la légalité des invasions étrangères ne sont que des sons creux. Le droit international est un concept vide de sens lorsqu’il ne s’applique qu’aux ennemis des États-Unis.
    Une image vaut mieux que des mots sur la Guerre en Ukraine = http://injustice.blog.free.fr/public/Une_image_vaut_mieux_que_des_mots_.png

  3. Un journaliste Marc BENAMOU, auteur du livre « Le dernier Mitterrand » avait dit : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec les États-Unis. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *