Priorité au Bonus Vélo: Quand les besoins sociaux des citoyens passent au second plan !

ÉcomomieEnvironnementPolitique
bonus vélo

Plongez dans l’absurdité gouvernementale avec Madame-Raleuse.com ! Dans un monde où les besoins sociaux sont relégués au second plan, découvrez comment le gouvernement priorise le Bonus Vélo au détriment des aides cruciales. Accrochez-vous, ça va secouer !

L’agonie de l’austérité

Ah, quel soulagement pour le peuple ! Alors que le gouvernement nous coupe les vivres de l’Aide Solidaire Spécifique, nous annonce des coupes budgétaires monumentales dans tous les secteurs, et nous laisse avec un système de santé qui s’effondre plus vite que le Titanic, voilà que la grande nouvelle du jour est… roulement de tambour… la prolongation du “bonus vélo” jusqu’en 2027 ! Oh, quelle chance inouïe !

Oui, vous avez bien entendu. Pendant que nos aînés se préparent à travailler jusqu’à ce que mort s’ensuive grâce à la réforme des retraites qui les condamne à une existence de misère au RSA s’ils ne le font pas, avec en prime l’obligation de travailler 15 heures par semaine pour y avoir droit, nous, le peuple, pouvons au moins compter sur le gouvernement pour s’occuper de nos besoins essentiels, comme subventionner l’achat de vélos ! Qui a besoin de soins de santé de toute façon ?

C’est génial, vraiment. Maintenant, en plus de nous soucier de savoir comment payer notre loyer ou nos factures médicales, nous pouvons nous réjouir de la possibilité d’obtenir jusqu’à 400 euros de bonus pour un vélo électrique ! Quelle merveilleuse époque pour être en vie, n’est-ce pas ?

La farce du “bonus vélo”

Et le meilleur dans tout ça, c’est que le processus pour obtenir ce précieux “bonus vélo” est si simple ! Il suffit de remplir une tonne de paperasse sur un site gouvernemental et d’attendre patiemment que quelqu’un daigne jeter un coup d’œil à votre demande pendant que vous pédalez déjà vers le travail pour économiser sur vos frais de transport. Ah, la modernité !

Franchement, avec toutes ces nouvelles réjouissantes, je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi nous nous inquiétons encore de choses futiles comme la stabilité financière ou la santé publique. Après tout, tant que nous avons nos bonus vélo, que pourrions-nous bien vouloir de plus dans la vie ?

Citation de Madame-Raleuse.com

Prioriser les bonus vélo sur la santé et le bien-être des citoyens, voilà le véritable tour de magie gouvernemental.

Exprimez-vous !

Comment justifier l’extension du bonus vélo alors que l’aide sociale est supprimée et que les retraites deviennent un cauchemar financier ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

(source : BFMTV)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *