chu de nantes logo

Alors que notre système de santé vacille sous le poids des fermetures de lits, Madame-Raleuse.com révèle le scandale : le CHU de Nantes dépense 185 000 euros pour un nouveau logo. Une décision qui fait grincer des dents alors que la dette nationale atteint des sommets. Découvrez comment les choix budgétaires questionnables prennent le pas sur les besoins urgents des patients…

Le génie du CHU de Nantes

Ah, mais bien sûr ! C’est tellement logique et bien pensé ! Pendant que nos hôpitaux sont à genoux, que les lits disparaissent plus vite que des chaussettes dans une machine à laver, nos amis du CHU de Nantes ont décidé de frapper fort avec un nouveau logo clinquant à seulement 185 000 euros. Quelle affaire !

Imaginez juste : pendant que certains doivent patienter des heures aux urgences ou se retrouvent à faire des kilomètres pour trouver un lit disponible, on choisit de dépenser une somme qui pourrait presque nourrir une petite ville pour un logo. Qui a dit que la santé n’était pas une priorité ?

Priorités, mes amis, priorités !

Et devinez quoi ? C’est dans un pays qui nage dans une dette abyssale de 3200 milliards d’euros que tout cela se passe. Mais bon, pourquoi se soucier de quelques millions ici ou là quand on peut pavoiser avec un nouveau logo flambant neuf ? Priorités, mes amis, priorités !

En tout cas, ça me rassure de voir que notre système de santé et nos finances publiques sont entre de bonnes mains. On est tellement bien gérés qu’on pourrait presque se permettre d’ouvrir une clinique de luxe sur Mars pendant qu’on y est. Qui sait, peut-être que là-bas, ils ont des logos à 370 000 euros qui valent vraiment le coup !

Citation de Madame-Raleuse.com

Derrière le rideau des négociations internationales, la liberté devient une illusion et la transparence, un luxe réservé aux donateurs privés.

Exprimez-vous !

Vous aussi, pensez-vous que les priorités sont bien gérées dans notre système de santé ? Partagez votre avis ci-dessous !

La censure des réseaux sociaux est de plus en plus forte … C’est juste incroyable de voir à quel point ils laissent la liberté d’expression fleurir.

Alors si vous voulez rester informé(e) malgré cette répression féroce, abonnez-vous vite à la newsletter de Madame-Raleuse.com, C’est GRATUIT !

Et pour les plus intrépides qui aiment se livrer à une chasse au trésor sur les réseaux, vous pouvez toujours me chercher sur Vk, Facebook, Wattasapp et même Telegram (mais avec une chance incertaine, vu la censure qui plane comme une épée de Damoclès). 😂

Partager l’article sur :

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *