France : Le Sénat dit non au traité Ceta de libre-échange avec le Canada

Écomomie
ceta 1

Madame-Raleuse.com vous emmène dans les coulisses du dernier coup de théâtre politique en France ! Dans un revirement inattendu, le Sénat français rejette le traité Ceta de libre-échange avec le Canada. Vous ne voudrez pas manquer les détails de cette saga politique palpitante. Accrochez-vous, ça va secouer !

Le cirque politique français : L’alliance inattendue

Ah, quel spectacle captivant dans le cirque politique français ! Une alliance improbable entre la gauche et la droite au Sénat, rien de moins qu’un “coup de tonnerre politique” pour rejeter le Ceta. Imaginez-vous, ces deux factions opposées se tenant la main pour dire “non” à un accord de libre-échange avec le Canada. On dirait presque une comédie burlesque, mais non, c’est la réalité politique de la France.

Vous voyez, le Ceta, c’est comme un plat épicé : ça met le feu à la ferme et aux préoccupations environnementales. Mais bien sûr, ça n’empêche pas nos politiciens de jouer aux montagnes russes émotionnelles avec ce traité de 2 344 pages. Ils ont tout pour eux : suppression des droits de douane, réduction des réglementations et même un tribunal spécial pour les entreprises européennes et canadiennes. Qui a dit que la politique n’était pas un jeu de Monopoly pour les grandes entreprises ?

Ah, mais nos héros, les sénateurs français, ont entendu l’appel du devoir ! Dans un éclair de génie politique, le groupe communiste décide d’inscrire cet accord au programme de sa niche parlementaire. Parce que, voyez-vous, ils étaient juste fatigués d’attendre que le gouvernement se décide à le faire. Un vrai geste d’amour démocratique, n’est-ce pas ?

La politique française en deux actes : Unis contre le Ceta

Et que dire de cette alliance gauche-droite ? Les Républicains ont décidé de mettre fin à leur jeu de cache-cache avec le gouvernement et de dire “non” au Ceta. Bien sûr, ils aiment les accords de libre-échange, mais pas au prix de leur souveraineté, surtout quand il s’agit de ce cher alimentation française.

Mais attendez, la fête ne s’arrête pas là ! Le Sénat qui rejette le texte, cela pourrait être un “coup de tonnerre politique”. Imaginez le frisson qui parcourrait l’Europe entière ! Les traités commerciaux ne pourraient plus être les mêmes, ils seraient obligés de faire face à la réalité : la France dit “non” !

Mais bon, même si le Parlement refuse l’accord, le Ceta continuera à s’appliquer partiellement. C’est comme dire “non” à une fête mais en restant dans le hall d’entrée. La politique, c’est vraiment un jeu de mots.

Alors, pendant que nos politiciens jouent au ping-pong avec le destin de l’agriculture française, le peuple se retrouve à regarder ce spectacle avec un mélange d’amusement et de désespoir. Ah, la politique française, une comédie de l’absurde dont on ne se lasse jamais.

Citation de Madame-Raleuse.com

Quand la politique française se transforme en cirque, l’alliance improbable entre la gauche et la droite contre le Ceta devient le spectacle du siècle.

Exprimez-vous !


Quelle sera l’impact de ce rejet du traité Ceta par le Sénat français sur les futures politiques commerciales européennes ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre point de vue dans les commentaires ci-dessous !

(source : Reporterre)

La censure des réseaux sociaux est particulièrement active en cette période trouble …

Pour ne rater aucune perle de sagesse de Madame-Raleuse.com, abonnez-vous à sa newsletter.

Et si vous êtes un véritable glouton des réseaux sociaux, vous pouvez me traquer sur Vk, Facebook , et même Telegram (où je promets de ne pas vous envoyer de photos de mon chat… sauf si vous les demandez, bien sûr). 😂

Partager l’article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *